Complice et ami de Lance Armstrong, Johan Bruyneel a tenu un rôle essentiel, selon l'agence antidopage américaine (Usada), dans le système organisé autour du septuple vainqueur du Tour, pour lequel il risque une lourde sanction. L'affaire a d'ores et déjà coûté son poste de manager d'équipe (RadioShack) au manager de 48 ans. En attendant la décision de la chambre d'arbitrage américaine chargée de décider de son cas, celui de l'arrogant responsable de l'US Postal puis Discovery Channel, les deux équipes avec lesquelles Armstrong a gagné sur le terrain ses sept Tours de France (1999 à 2005). "Seule la victoire compte", la traduction en néerlandais de son autobiographie parue en 2008, résume bien l'état d'esprit de Bruyneel qui, en homme de réseaux, a cherché ensuite à réussir dans le "business" sans abandonner pour autant son sport d'origine. (JAIME REINA)

Complice et ami de Lance Armstrong, Johan Bruyneel a tenu un rôle essentiel, selon l'agence antidopage américaine (Usada), dans le système organisé autour du septuple vainqueur du Tour, pour lequel il risque une lourde sanction. L'affaire a d'ores et déjà coûté son poste de manager d'équipe (RadioShack) au manager de 48 ans. En attendant la décision de la chambre d'arbitrage américaine chargée de décider de son cas, celui de l'arrogant responsable de l'US Postal puis Discovery Channel, les deux équipes avec lesquelles Armstrong a gagné sur le terrain ses sept Tours de France (1999 à 2005). "Seule la victoire compte", la traduction en néerlandais de son autobiographie parue en 2008, résume bien l'état d'esprit de Bruyneel qui, en homme de réseaux, a cherché ensuite à réussir dans le "business" sans abandonner pour autant son sport d'origine. (JAIME REINA)