Sans attendre le verdict de l'UCI sur la réattribution des victoires ou l'annulation au palmarès, le site des organisateurs a fait disparaître de la page de garde de son moteur de recherche les années Armstrong, de 1999 à 2005. Le Texan a été également rayé de la liste alphabétique des coureurs consultable à partir du moteur de recherche. En revanche, son nom est encore présent par le biais des deux victoires d'étape qui restent à son palmarès, Verdun 1993 et Limoges 1995. Les années 1999 à 2005 n'ont pas complètement disparu du site internet du Tour. Elles sont encore accessibles... à condition de fouiller et contourner la page d'ouverture, la vitrine. (JOEL SAGET)

Sans attendre le verdict de l'UCI sur la réattribution des victoires ou l'annulation au palmarès, le site des organisateurs a fait disparaître de la page de garde de son moteur de recherche les années Armstrong, de 1999 à 2005. Le Texan a été également rayé de la liste alphabétique des coureurs consultable à partir du moteur de recherche. En revanche, son nom est encore présent par le biais des deux victoires d'étape qui restent à son palmarès, Verdun 1993 et Limoges 1995. Les années 1999 à 2005 n'ont pas complètement disparu du site internet du Tour. Elles sont encore accessibles... à condition de fouiller et contourner la page d'ouverture, la vitrine. (JOEL SAGET)