"Le comité directeur a demandé à Armstrong et à tous les coureurs concernés de rendre leurs primes", a précisé l'instance dirigeante du cyclisme mondial dans un communiqué. L'UCI avait décidé lundi de bannir Lance Armstrong du cyclisme et de lui retirer ses sept victoires au Tour de France, à la suite du rapport cinglant de l'agence américaine antidopage (Usada) accusant le coureur texan de dopage systématique. Elle a annoncé vendredi que les Tours de France de 1999 à 2005 resteront sans vainqueur. (DAMIEN MEYER)

"Le comité directeur a demandé à Armstrong et à tous les coureurs concernés de rendre leurs primes", a précisé l'instance dirigeante du cyclisme mondial dans un communiqué. L'UCI avait décidé lundi de bannir Lance Armstrong du cyclisme et de lui retirer ses sept victoires au Tour de France, à la suite du rapport cinglant de l'agence américaine antidopage (Usada) accusant le coureur texan de dopage systématique. Elle a annoncé vendredi que les Tours de France de 1999 à 2005 resteront sans vainqueur. (DAMIEN MEYER)