Avant l'ère du Texan, Merckx partageait ce record de cinq victoires avec les Français Jacques Anquetil (entre 1957 et 1964) et Bernard Hinault (entre 1978 et 1985), ainsi qu'avec l'Espagnol Miguel Indurain (entre 1991 et 1995). Vainqueur de 1969 à 1972, et en 1974, le Cannibale a porté durant 111 étapes le maillot jaune de leader. Il est aussi le recordman de victoires d'étapes: 34, soit six de mieux qu'Hinault. Avant même l'officialisation du déclassement d'Armstrong, la direction du Tour de France avait émis son souhait de laisser vacants les trous laissés dans le palmarès par la chute de Lance Armstrong. (AFP)

Avant l'ère du Texan, Merckx partageait ce record de cinq victoires avec les Français Jacques Anquetil (entre 1957 et 1964) et Bernard Hinault (entre 1978 et 1985), ainsi qu'avec l'Espagnol Miguel Indurain (entre 1991 et 1995). Vainqueur de 1969 à 1972, et en 1974, le Cannibale a porté durant 111 étapes le maillot jaune de leader. Il est aussi le recordman de victoires d'étapes: 34, soit six de mieux qu'Hinault. Avant même l'officialisation du déclassement d'Armstrong, la direction du Tour de France avait émis son souhait de laisser vacants les trous laissés dans le palmarès par la chute de Lance Armstrong. (AFP)