L'ailier du PSV Eindhoven, qui possède la double nationalité belgo-marocaine, hésitait entre les Diables Rouges et les Lions de l'Atlas. Mais il a finalement opté pour les Diables. "C'est le choix du coeur", a dit le joueur de 17 ans en conférence de presse. "C'est un choix logique, mais pas facile. J'en ai beaucoup discuté avec ma famille et tranché il y a une semaine. La Fédération marocaine ne m'a pas mis de pression. C'est un choix personnel". "Je suis heureux de mon choix. J'ai joué pour la Belgique dans toutes les catégories de jeunes et l'équipe A forme un très bon groupe. Je n'ai reçu aucune promesse de la part du sélectionneur fédéral Marc Wilmots, c'est à moi de faire mes preuves. Je trouve normal d'avoir pris du temps avant de me décider. Il ne fait pas oublier que je n'ai que 17 ans et que tout est allé très vite pour moi", a ajouté Bakkali, qui dispute sa première saison dans le noyau A du PSV Eindhoven. (Belga)

L'ailier du PSV Eindhoven, qui possède la double nationalité belgo-marocaine, hésitait entre les Diables Rouges et les Lions de l'Atlas. Mais il a finalement opté pour les Diables. "C'est le choix du coeur", a dit le joueur de 17 ans en conférence de presse. "C'est un choix logique, mais pas facile. J'en ai beaucoup discuté avec ma famille et tranché il y a une semaine. La Fédération marocaine ne m'a pas mis de pression. C'est un choix personnel". "Je suis heureux de mon choix. J'ai joué pour la Belgique dans toutes les catégories de jeunes et l'équipe A forme un très bon groupe. Je n'ai reçu aucune promesse de la part du sélectionneur fédéral Marc Wilmots, c'est à moi de faire mes preuves. Je trouve normal d'avoir pris du temps avant de me décider. Il ne fait pas oublier que je n'ai que 17 ans et que tout est allé très vite pour moi", a ajouté Bakkali, qui dispute sa première saison dans le noyau A du PSV Eindhoven. (Belga)