"C'est marrant parce que j'avais donné ce score avant la partie", souriait Vincent Kompany. "Je suis super content de ce que nous avons réalisé ce soir. Je suis fier de jouer dans cette équipe. Nous savions que ça allait être difficile en début de match face à une équipe jeune, en confiance et qui évoluait à domicile. Mais nous avons géré ça de manière très professionnelle", estimait le capitaine des Diables et de Manchester City. "Benteke a fait un match exceptionnel aujourd'hui, il a gardé tous les ballons devant. On a vu des lions ce soir et c'est cette mentalité qui nous mènera loin. Cette équipe a encore une belle marge de progression, c'est excitant", a conclu Kompany. Thibaut Courtois abondait dans le même sens que son capitaine. "On savait que la Serbie allait mettre une grosse pression au début de chaque période. Nous avons bien défendu et eu un peu de réussite, on ne peut pas le nier. Mais je pense que nous avons ensuite pris le match en mains et la Serbie n'était plus dangereuse. Nous avons été très matures et pour se qualifier, il faut de la réussite", analysait le gardien de l'Atlético Madrid. . (DIRK WAEM)

"C'est marrant parce que j'avais donné ce score avant la partie", souriait Vincent Kompany. "Je suis super content de ce que nous avons réalisé ce soir. Je suis fier de jouer dans cette équipe. Nous savions que ça allait être difficile en début de match face à une équipe jeune, en confiance et qui évoluait à domicile. Mais nous avons géré ça de manière très professionnelle", estimait le capitaine des Diables et de Manchester City. "Benteke a fait un match exceptionnel aujourd'hui, il a gardé tous les ballons devant. On a vu des lions ce soir et c'est cette mentalité qui nous mènera loin. Cette équipe a encore une belle marge de progression, c'est excitant", a conclu Kompany. Thibaut Courtois abondait dans le même sens que son capitaine. "On savait que la Serbie allait mettre une grosse pression au début de chaque période. Nous avons bien défendu et eu un peu de réussite, on ne peut pas le nier. Mais je pense que nous avons ensuite pris le match en mains et la Serbie n'était plus dangereuse. Nous avons été très matures et pour se qualifier, il faut de la réussite", analysait le gardien de l'Atlético Madrid. . (DIRK WAEM)