L'intéressé a de son côté constaté que le jeu était "beaucoup plus rapide". Les attaquants colombiens, Falcao en particulier, l'ont fortement impressionné sur ce plan. "Dommage qu'on n'ait pas marqué", déplorait-il aussi. "On a eu les occasions pour mener, mais elles n'ont pas été au fond. J'aurais aimé faire rimer première cape et première victoire. Mais les gens auront quand même apprécié notre prestation. Je trouve en effet qu'on a très bien joué. Malheureusement cela n'a pas suffi..." "En ce qui me concerne j'étais assez nerveux au début. Je suis aussi conscient que j'aurais dû me trouver devant Falcao pour qu'il soit hors-jeu. Je m'excuse d'ailleurs pour cette erreur d'appréciation (Thomas Meunier est un attaquant de formation, ndlr). Mais je suis dans l'ensemble quand même assez content de ma prestation..." La Colombie a fait mesurer aux Diables le chemin à parcourir pour faire partie du subtop mondial. Pour Meunier il s'agira à présent de tenter de convaincre le sélectionneur de son utilité. "Je vais essayer", avoue-t-il. "C'est un magnifique et exaltant défi. Mais il n'y a pas trente-six recettes pour le gagner. Je dois coûte que coûte me montrer régulièrement parmi les meilleurs avec Bruges en Pro League. J'espère en tout cas avoir l'occasion de jouer encore d'autres matches avec les Diables", conclut Thomas Meunier. (Belga)

L'intéressé a de son côté constaté que le jeu était "beaucoup plus rapide". Les attaquants colombiens, Falcao en particulier, l'ont fortement impressionné sur ce plan. "Dommage qu'on n'ait pas marqué", déplorait-il aussi. "On a eu les occasions pour mener, mais elles n'ont pas été au fond. J'aurais aimé faire rimer première cape et première victoire. Mais les gens auront quand même apprécié notre prestation. Je trouve en effet qu'on a très bien joué. Malheureusement cela n'a pas suffi..." "En ce qui me concerne j'étais assez nerveux au début. Je suis aussi conscient que j'aurais dû me trouver devant Falcao pour qu'il soit hors-jeu. Je m'excuse d'ailleurs pour cette erreur d'appréciation (Thomas Meunier est un attaquant de formation, ndlr). Mais je suis dans l'ensemble quand même assez content de ma prestation..." La Colombie a fait mesurer aux Diables le chemin à parcourir pour faire partie du subtop mondial. Pour Meunier il s'agira à présent de tenter de convaincre le sélectionneur de son utilité. "Je vais essayer", avoue-t-il. "C'est un magnifique et exaltant défi. Mais il n'y a pas trente-six recettes pour le gagner. Je dois coûte que coûte me montrer régulièrement parmi les meilleurs avec Bruges en Pro League. J'espère en tout cas avoir l'occasion de jouer encore d'autres matches avec les Diables", conclut Thomas Meunier. (Belga)