"On savait que le Japon présentait une très bonne équipe, très technique et habile dans le jeu court. Aujourd'hui après le 1-1, chercher la solution devenait difficile", selon l'attaquant d'Everton. Awel Witsel tentait lui de relativiser. "Il ne faut pas paniquer. On aurait évidemment préféré clôturer l'année sur une note positive. C'est dommage, de terminer par une défaite. On s'est pourtant créé pas mal d'occasions mais il nous a manqué un brin de chance. Le point que l'on doit le plus travailler? Ne plus encaisser autant et si facilement. Il reste encore sept mois avant le Mondial. Maintenant il faut se concentrer sur la phase suivante: travailler dur en club." (Belga)

"On savait que le Japon présentait une très bonne équipe, très technique et habile dans le jeu court. Aujourd'hui après le 1-1, chercher la solution devenait difficile", selon l'attaquant d'Everton. Awel Witsel tentait lui de relativiser. "Il ne faut pas paniquer. On aurait évidemment préféré clôturer l'année sur une note positive. C'est dommage, de terminer par une défaite. On s'est pourtant créé pas mal d'occasions mais il nous a manqué un brin de chance. Le point que l'on doit le plus travailler? Ne plus encaisser autant et si facilement. Il reste encore sept mois avant le Mondial. Maintenant il faut se concentrer sur la phase suivante: travailler dur en club." (Belga)