"J'avoue que j'aurais douté pour certains joueurs si nous devions disputer un match de qualifications. Mais il ne faut pas oublier que nous aurons cinq semaines de préparation avant la Coupe du monde. Je ne m'inquiète donc pas trop pour l'instant du manque de temps de jeu de certains de mes internationaux", a dit Wilmots. "Nous sommes début mars. Qui sait ce qui se passera encore d'ici la mi-mai? Nous allons bien entendu mettre au point un programme individuel avec quelques joueurs. Notre staff médical et ceux des clubs communiquent aussi beaucoup. Les deux parties savent donc parfaitement comment les joueurs s'entraînent. Avec une bonne préparation, nous espérons avoir tout le monde fit pour le Mondial", a ajouté le fédéral. Les Diables Rouges entameront leur préparation à la Coupe du monde le 19 mai par un stage à Genk. Suivront deux autres stages, en Suède et à Knokke, et des matches amicaux contre le Luxembourg (25 mai à Genk), la Suède (1er juin à Stockholm) et la Tunisie (7 juin à Bruxelles). (Belga)

"J'avoue que j'aurais douté pour certains joueurs si nous devions disputer un match de qualifications. Mais il ne faut pas oublier que nous aurons cinq semaines de préparation avant la Coupe du monde. Je ne m'inquiète donc pas trop pour l'instant du manque de temps de jeu de certains de mes internationaux", a dit Wilmots. "Nous sommes début mars. Qui sait ce qui se passera encore d'ici la mi-mai? Nous allons bien entendu mettre au point un programme individuel avec quelques joueurs. Notre staff médical et ceux des clubs communiquent aussi beaucoup. Les deux parties savent donc parfaitement comment les joueurs s'entraînent. Avec une bonne préparation, nous espérons avoir tout le monde fit pour le Mondial", a ajouté le fédéral. Les Diables Rouges entameront leur préparation à la Coupe du monde le 19 mai par un stage à Genk. Suivront deux autres stages, en Suède et à Knokke, et des matches amicaux contre le Luxembourg (25 mai à Genk), la Suède (1er juin à Stockholm) et la Tunisie (7 juin à Bruxelles). (Belga)