La pelouse a été refaite cette semaine et présente encore beaucoup d'imperfections, mais le sélectionneur Marc Wilmots ne veut pas s'en plaindre. "C'est un fait que le terrain est moins bon, mais c'est à nous à nous adapter", a déclaré le sélectionneur après l'entraînement de samedi. "J'ai aussi vu des mauvaises pelouses au Brésil et nous avons déjà joué sur d'autres champs de patates. Malgré cela, on peut jouer au football dessus et cette mauvaise pelouse vaut aussi pour les adversaires. Je suis déjà content qu'il n'y ait pas eu beaucoup de glissades de mes joueurs pendant l'entraînement." Le terrain est, jusqu'à présent, la seule fausse note dans la préparation des Diables Rouges en Suède. "Jusqu'ici, tout a été parfaitement organisé. J'espère que nous pourrons terminer ce stage en beauté dimanche par une belle rencontre contre un bon adversaire", a ajouté Wilmots, qui pourra effectuer six changements au moins durant la rencontre. (Belga)

La pelouse a été refaite cette semaine et présente encore beaucoup d'imperfections, mais le sélectionneur Marc Wilmots ne veut pas s'en plaindre. "C'est un fait que le terrain est moins bon, mais c'est à nous à nous adapter", a déclaré le sélectionneur après l'entraînement de samedi. "J'ai aussi vu des mauvaises pelouses au Brésil et nous avons déjà joué sur d'autres champs de patates. Malgré cela, on peut jouer au football dessus et cette mauvaise pelouse vaut aussi pour les adversaires. Je suis déjà content qu'il n'y ait pas eu beaucoup de glissades de mes joueurs pendant l'entraînement." Le terrain est, jusqu'à présent, la seule fausse note dans la préparation des Diables Rouges en Suède. "Jusqu'ici, tout a été parfaitement organisé. J'espère que nous pourrons terminer ce stage en beauté dimanche par une belle rencontre contre un bon adversaire", a ajouté Wilmots, qui pourra effectuer six changements au moins durant la rencontre. (Belga)