Zakaria Bakkali est également appelé par le sélectionneur fédéral, mais le joueur du PSV Eindhoven hésite encore entre la sélection marocaine et la sélection belge. Cependant, le Maroc ne l'a pas appelé pour la confrontation contre la Côte d'Ivoire. Bakkali est resté sur la touche ces dernières semaines en raison d'une blessure à l'aine qu'il a contractée lors de la préparation du match amical contre la France. "Il ne m'a pas encore fait savoir sa décision. Bakkali s'est entraîné mardi avec le PSV, mais il n'a pas joué, par précaution, contre Milan mercredi soir lors des barrages pour la Ligue des Champions. Nous l'attendons lundi avec l'équipe, et nous évaluerons sa blessure. Nous ne prendrons de toute façon aucun risque avec lui", a assuré le sélectionneur fédéral. Pour la ligne défensive, Marc Wilmots doit trouver une solution pour pallier l'absence de Vincent Kompany. Le capitaine des Diables Rouges et de Manchester City souffre lui aussi d'une blessure à l'aine. "Je ne sais pas encore qui jouera à sa place. On n'est que jeudi et beaucoup de choses peuvent encore se passer ce week-end", a expliqué Marc Wilmots. "J'ai beaucoup de possibilités dans ce noyau de joueurs pour remplacer Vincent. Il va certainement venir regarder le match contre l'Ecosse et doit maintenant se concentrer sur le match contre la Croatie". (Belga)

Zakaria Bakkali est également appelé par le sélectionneur fédéral, mais le joueur du PSV Eindhoven hésite encore entre la sélection marocaine et la sélection belge. Cependant, le Maroc ne l'a pas appelé pour la confrontation contre la Côte d'Ivoire. Bakkali est resté sur la touche ces dernières semaines en raison d'une blessure à l'aine qu'il a contractée lors de la préparation du match amical contre la France. "Il ne m'a pas encore fait savoir sa décision. Bakkali s'est entraîné mardi avec le PSV, mais il n'a pas joué, par précaution, contre Milan mercredi soir lors des barrages pour la Ligue des Champions. Nous l'attendons lundi avec l'équipe, et nous évaluerons sa blessure. Nous ne prendrons de toute façon aucun risque avec lui", a assuré le sélectionneur fédéral. Pour la ligne défensive, Marc Wilmots doit trouver une solution pour pallier l'absence de Vincent Kompany. Le capitaine des Diables Rouges et de Manchester City souffre lui aussi d'une blessure à l'aine. "Je ne sais pas encore qui jouera à sa place. On n'est que jeudi et beaucoup de choses peuvent encore se passer ce week-end", a expliqué Marc Wilmots. "J'ai beaucoup de possibilités dans ce noyau de joueurs pour remplacer Vincent. Il va certainement venir regarder le match contre l'Ecosse et doit maintenant se concentrer sur le match contre la Croatie". (Belga)