Ce n'était donc pas le moment d'innover, même si le forfait de Daniel Van Buyten, malade et doublé par Toby Alderweireld en défense centrale, a permis à Thomas Meunier, préféré à Laurent Ciman, d'effectuer ses grands débuts à l'arrière-droit. Il ne les a du reste pas manqués en dépit d'un placement déficient sur la phase qui permit à Falcao d'éviter le piège du hors-jeu et d'ouvrir la marque. Kevin De Bruyne avait lui l'occasion de briller sous les yeux de José Mourinho. "Non, ce n'était pas un cadeau", explique le sélectionneur Marc Wilmots. "Simplement un juste retour des choses après sa large contribution à notre qualification". Il ne resta toutefois qu'une petite heure sur la pelouse, comme Steven Defour. A 0-1 (Falcao, 51-ème), Marc Wilmots lança en effet Romelu Lukaku et Kevin Mirallas au front. Mais les Colombiens ont fait le break juste après (Ibarbo, 67-ème) , et prennent ainsi leurs distances au classement mondial. Autrement dit après avoir regardé vers le haut, les Diables Rouges vont devoir éviter le faux-pas mardi prochain contre le Japon, sous peine de perdre (sans doute) une ou même plusieurs places... (Belga)

Ce n'était donc pas le moment d'innover, même si le forfait de Daniel Van Buyten, malade et doublé par Toby Alderweireld en défense centrale, a permis à Thomas Meunier, préféré à Laurent Ciman, d'effectuer ses grands débuts à l'arrière-droit. Il ne les a du reste pas manqués en dépit d'un placement déficient sur la phase qui permit à Falcao d'éviter le piège du hors-jeu et d'ouvrir la marque. Kevin De Bruyne avait lui l'occasion de briller sous les yeux de José Mourinho. "Non, ce n'était pas un cadeau", explique le sélectionneur Marc Wilmots. "Simplement un juste retour des choses après sa large contribution à notre qualification". Il ne resta toutefois qu'une petite heure sur la pelouse, comme Steven Defour. A 0-1 (Falcao, 51-ème), Marc Wilmots lança en effet Romelu Lukaku et Kevin Mirallas au front. Mais les Colombiens ont fait le break juste après (Ibarbo, 67-ème) , et prennent ainsi leurs distances au classement mondial. Autrement dit après avoir regardé vers le haut, les Diables Rouges vont devoir éviter le faux-pas mardi prochain contre le Japon, sous peine de perdre (sans doute) une ou même plusieurs places... (Belga)