C'était un match capital pour les Diables Rouges puisqu'en cas de défaite, la qualification pour les matches de barrages aurait été très compliquée à obtenir. Mais Leekens et ses hommes se sont montrés sur leur meilleur jour pour aller chercher les trois points dans la capitale autrichienne.

Il aura fallu seulement six petites minutes à Axel Witsel pour mettre le premier but libérateur sur un centre en cloche de Steven Defour. Après cela, la Belgique a contrôlé la première mi-temps en se faisant deux petites frayeurs : après un mauvais dégagement de Laurent Ciman, mais Simon Mignolet a sauvé les meubles derrières et un tir lointain mis au dessus du but par le gardien de Sunderland.

En deuxième mi-temps, Axel Witsel doubla la mise après quelques minutes de jeu sur un tir à bout portant au petit rectangle après un centre venu des pieds de Laurent Ciman. Après ce deuxième but, les Belges sont restés organisés. Un match solide défensivement, efficace offensivement avec un groupe compact et solidaire. La bande à Leekens devra confirmer mardi face à l'Azerbaïdjan.

Une confirmation qui devra se faire sans Vincent Kompany, suspendu, et sans Marvin Ogunjimi, victime d'une lésion méniscale lors du déplacement à Vienne. Si Nicolas Lombaerts s'impose comme le remplaçant tout désigné de Vincent Kompany en défense, qui supplantera Marvin Ogunjimi?
Romelu Lukaku s'est blessé à l'entraînement et devra sans doute faire l'impasse sur le match de demain et, qui sait, sur le choc contre le Standard, le week-end prochain. Comme alternatives, le sélectionneur, Georges Leekens, a le choix entre Jelle Vossen, Kevin Mirallas et Eden Hazard, un garçon qu'on nous envie un peu partout en Europe mais qui n'a pas (encore) les faveurs du coach fédéral.
A moins que Tom De Sutter ne crée la surprise. Snobé par l'entraîneur Ariel Jacobs à Anderlecht, l'ancien buteur du Cercle Bruges s'est révélé le meilleur des joueurs mauves tant lors du déplacement à Eupen qu'à l'occasion du dernier match à domicile contre La Gantoise.
Paradoxalement, si Tom De Sutter joue, il sera le seul Anderlechtois sur le terrain. Signe d'une rentrée dans le rang pour le club bruxellois, qui a toujours été par le passé l'un des principaux fournisseurs de notre équipe nationale.

Bruno Govers et Pierre Vandevelde (stg)

C'était un match capital pour les Diables Rouges puisqu'en cas de défaite, la qualification pour les matches de barrages aurait été très compliquée à obtenir. Mais Leekens et ses hommes se sont montrés sur leur meilleur jour pour aller chercher les trois points dans la capitale autrichienne. Il aura fallu seulement six petites minutes à Axel Witsel pour mettre le premier but libérateur sur un centre en cloche de Steven Defour. Après cela, la Belgique a contrôlé la première mi-temps en se faisant deux petites frayeurs : après un mauvais dégagement de Laurent Ciman, mais Simon Mignolet a sauvé les meubles derrières et un tir lointain mis au dessus du but par le gardien de Sunderland. En deuxième mi-temps, Axel Witsel doubla la mise après quelques minutes de jeu sur un tir à bout portant au petit rectangle après un centre venu des pieds de Laurent Ciman. Après ce deuxième but, les Belges sont restés organisés. Un match solide défensivement, efficace offensivement avec un groupe compact et solidaire. La bande à Leekens devra confirmer mardi face à l'Azerbaïdjan. Une confirmation qui devra se faire sans Vincent Kompany, suspendu, et sans Marvin Ogunjimi, victime d'une lésion méniscale lors du déplacement à Vienne. Si Nicolas Lombaerts s'impose comme le remplaçant tout désigné de Vincent Kompany en défense, qui supplantera Marvin Ogunjimi? Romelu Lukaku s'est blessé à l'entraînement et devra sans doute faire l'impasse sur le match de demain et, qui sait, sur le choc contre le Standard, le week-end prochain. Comme alternatives, le sélectionneur, Georges Leekens, a le choix entre Jelle Vossen, Kevin Mirallas et Eden Hazard, un garçon qu'on nous envie un peu partout en Europe mais qui n'a pas (encore) les faveurs du coach fédéral. A moins que Tom De Sutter ne crée la surprise. Snobé par l'entraîneur Ariel Jacobs à Anderlecht, l'ancien buteur du Cercle Bruges s'est révélé le meilleur des joueurs mauves tant lors du déplacement à Eupen qu'à l'occasion du dernier match à domicile contre La Gantoise. Paradoxalement, si Tom De Sutter joue, il sera le seul Anderlechtois sur le terrain. Signe d'une rentrée dans le rang pour le club bruxellois, qui a toujours été par le passé l'un des principaux fournisseurs de notre équipe nationale. Bruno Govers et Pierre Vandevelde (stg)