"Inconsciemment, on est qualifié, donc dans les têtes, c'est compliqué. On voulait faire une belle fête, mais voilà, si on avait mis les deux ou trois occasions, ça peut être magnifique. L'hamburger? On va en manger maintenant, d'ailleurs il y en a dans le vestiaire", s'est amusé le joueur de Chelsea en référence à une célèbre polémique vécue lors de l'ère Leekens. "Cela fait dix ans que le public attendait ça", a indiqué Daniel Van Buyten, présent lors de la dernière participation belge au Mondial, au Japon et en Corée du Sud, en 2002. "A mesure que la qualification avançait, on a senti que le public avait envie de vibrer à nouveau pour le sport et le football. Nous sommes heureux de donner une belle image de la Belgique et nous allons donner le maximum au Brésil. Nous n'allons pas là-bas pour figurer trois matches et puis rentrer." (Belga)

"Inconsciemment, on est qualifié, donc dans les têtes, c'est compliqué. On voulait faire une belle fête, mais voilà, si on avait mis les deux ou trois occasions, ça peut être magnifique. L'hamburger? On va en manger maintenant, d'ailleurs il y en a dans le vestiaire", s'est amusé le joueur de Chelsea en référence à une célèbre polémique vécue lors de l'ère Leekens. "Cela fait dix ans que le public attendait ça", a indiqué Daniel Van Buyten, présent lors de la dernière participation belge au Mondial, au Japon et en Corée du Sud, en 2002. "A mesure que la qualification avançait, on a senti que le public avait envie de vibrer à nouveau pour le sport et le football. Nous sommes heureux de donner une belle image de la Belgique et nous allons donner le maximum au Brésil. Nous n'allons pas là-bas pour figurer trois matches et puis rentrer." (Belga)