"C'est sûr que je veux débuter le match, mais j'ignore totalement si ce sera le cas. Je n'ai rien entendu en ce sens", a déclaré dimanche Dries Mertens, monté au jeu après 55 minutes de jeu face aux Serbes. "La déception de ne pas être titularisé a rapidement été évacuée avec les trois points." Le dribbleur du PSV préfère se concentrer sur le collectif. "L'équipe est solide, et pas seulement à mon poste. Il y a beaucoup de concurrence. L'ambiance était déjà excellente et avec la victoire c'est encore mieux. On veut prendre les trois points et rien d'autre face à l'Ecosse, sans quoi s'imposer en Serbie n'aura servi à rien." "Nous sommes conscients que ce sera difficile car l'Ecosse doit gagner. Citer trois joueurs de l'Ecosse? J'en suis incapable. Le briefing détaillé sur notre adversaire aura lieu seulement demain/lundi. On va analyser tout ça dans le détail. Il faut respecter l'Ecosse. Une chose est sûre, nous devrons mieux débuter le match qu'en Serbie." . (VIRGINIE LEFOUR)

"C'est sûr que je veux débuter le match, mais j'ignore totalement si ce sera le cas. Je n'ai rien entendu en ce sens", a déclaré dimanche Dries Mertens, monté au jeu après 55 minutes de jeu face aux Serbes. "La déception de ne pas être titularisé a rapidement été évacuée avec les trois points." Le dribbleur du PSV préfère se concentrer sur le collectif. "L'équipe est solide, et pas seulement à mon poste. Il y a beaucoup de concurrence. L'ambiance était déjà excellente et avec la victoire c'est encore mieux. On veut prendre les trois points et rien d'autre face à l'Ecosse, sans quoi s'imposer en Serbie n'aura servi à rien." "Nous sommes conscients que ce sera difficile car l'Ecosse doit gagner. Citer trois joueurs de l'Ecosse? J'en suis incapable. Le briefing détaillé sur notre adversaire aura lieu seulement demain/lundi. On va analyser tout ça dans le détail. Il faut respecter l'Ecosse. Une chose est sûre, nous devrons mieux débuter le match qu'en Serbie." . (VIRGINIE LEFOUR)