"Une décision importante est souvent difficile à prendre" sont les premiers mots de l'ancien défenseur du Bayern de Munich, arrivé en fin de contrat chez les champions de Bundesliga. Il poursuit: "Je viens d'en faire l'expérience au cours de ces derniers jours. Et la raison l'emporte souvent sur l'émotion. Mon objectif de fin de carrière était de réussir une grande Coupe du Monde, et de rendre au pays un peu de ce qu'il m'a donné. Depuis le mois de janvier j'ai travaillé dur et je me suis préparé avec le plus grand professionnalisme pour ce grand rendez-vous. Mon corps en a certainement souffert. Lorsqu'au retour du Brésil, les différentes propositions sont arrivées, cela m'a honoré. Plus particulièrement, les efforts consentis par le RSCA m'ont extrêmement touché. Mais ceux qui me connaissent bien le savent : lorsque je m'engage dans un projet, je le fais à 100%. J'ai bien essayé au cours de ces dernières semaines, mais mon corps me dit que ce n'est pas possible", a encore expliqué le natif de Chimay pour justifier sa décision. "Pour moi, une nouvelle vie commence. Je veux passer plus de temps avec ma femme, mes enfants, et les gens que j'aime", a-t-il conclu avant de signer: 'Daniel'. Avant d'arriver en 2006 au Bayern, où il fut quatre fois champion d'Allemagne, Van Buyten avait joué à Charleroi (1997-1999), au Standard (1999-2001), à Marseille (2001-2004), Manchester City (2004) et Hambourg (2004-2006). Avec le Bayern, Van Buyten a également remporté la C1 en battant Dortmund 2-1 le 25 mai 2013 à Wembley. Il compte 84 caps en équipe nationale, pour le compte de laquelle il a inscrit 10 buts. Son dernier match avec les Diables Rouges aura donc été le quart de finale de la dernière Coupe du monde au Brésil contre l'Argentine. . (Belga)

"Une décision importante est souvent difficile à prendre" sont les premiers mots de l'ancien défenseur du Bayern de Munich, arrivé en fin de contrat chez les champions de Bundesliga. Il poursuit: "Je viens d'en faire l'expérience au cours de ces derniers jours. Et la raison l'emporte souvent sur l'émotion. Mon objectif de fin de carrière était de réussir une grande Coupe du Monde, et de rendre au pays un peu de ce qu'il m'a donné. Depuis le mois de janvier j'ai travaillé dur et je me suis préparé avec le plus grand professionnalisme pour ce grand rendez-vous. Mon corps en a certainement souffert. Lorsqu'au retour du Brésil, les différentes propositions sont arrivées, cela m'a honoré. Plus particulièrement, les efforts consentis par le RSCA m'ont extrêmement touché. Mais ceux qui me connaissent bien le savent : lorsque je m'engage dans un projet, je le fais à 100%. J'ai bien essayé au cours de ces dernières semaines, mais mon corps me dit que ce n'est pas possible", a encore expliqué le natif de Chimay pour justifier sa décision. "Pour moi, une nouvelle vie commence. Je veux passer plus de temps avec ma femme, mes enfants, et les gens que j'aime", a-t-il conclu avant de signer: 'Daniel'. Avant d'arriver en 2006 au Bayern, où il fut quatre fois champion d'Allemagne, Van Buyten avait joué à Charleroi (1997-1999), au Standard (1999-2001), à Marseille (2001-2004), Manchester City (2004) et Hambourg (2004-2006). Avec le Bayern, Van Buyten a également remporté la C1 en battant Dortmund 2-1 le 25 mai 2013 à Wembley. Il compte 84 caps en équipe nationale, pour le compte de laquelle il a inscrit 10 buts. Son dernier match avec les Diables Rouges aura donc été le quart de finale de la dernière Coupe du monde au Brésil contre l'Argentine. . (Belga)