"C'est toujours un plaisir de jouer avec Kevin. On connaît tous sa vista. Le but me rappelle d'ailleurs celui que j'avais marqué contre le FC Bruges la saison passée, toujours un centre de la droite de Kevin", s'est souvenu l'attaquant qui évolue aujourd'hui à Aston Villa. Ce transfert en Angleterre a d'ailleurs beaucoup aidé l'attaquant de 21 ans. "On voulait que je sois plus méchant? Je n'ai pas besoin d'être méchant, je joue avec mon corps pour gagner mes duels. À ce niveau-là, j'ai beaucoup appris en Premier League. Sinon, le coach m'a fait confiance et on sait combien la confiance est importante pour un jeune joueur. Et Kompany m'avait dit que Nastasic, son équipier à Manchester City, était en difficulté dans les espaces. J'ai donc souvent cherché la profondeur. Ce sont des conseils qu'on garde dans le coin de sa tête et qui sont utiles." L'attaquant ne pense pas encore à une titularisation contre l'Écosse. "Le coach a beaucoup d'options pour les places de titulaires, il suffit de voir les joueurs qui étaient sur le banc vendredi. Cela doit d'ailleurs parfois être un casse-tête pour lui. En gagnant en Serbie, nous n'avons fait que la moitié du boulot: ce serait bête maintenant de ne pas gagner à domicile contre l'Écosse." . (DIRK WAEM)

"C'est toujours un plaisir de jouer avec Kevin. On connaît tous sa vista. Le but me rappelle d'ailleurs celui que j'avais marqué contre le FC Bruges la saison passée, toujours un centre de la droite de Kevin", s'est souvenu l'attaquant qui évolue aujourd'hui à Aston Villa. Ce transfert en Angleterre a d'ailleurs beaucoup aidé l'attaquant de 21 ans. "On voulait que je sois plus méchant? Je n'ai pas besoin d'être méchant, je joue avec mon corps pour gagner mes duels. À ce niveau-là, j'ai beaucoup appris en Premier League. Sinon, le coach m'a fait confiance et on sait combien la confiance est importante pour un jeune joueur. Et Kompany m'avait dit que Nastasic, son équipier à Manchester City, était en difficulté dans les espaces. J'ai donc souvent cherché la profondeur. Ce sont des conseils qu'on garde dans le coin de sa tête et qui sont utiles." L'attaquant ne pense pas encore à une titularisation contre l'Écosse. "Le coach a beaucoup d'options pour les places de titulaires, il suffit de voir les joueurs qui étaient sur le banc vendredi. Cela doit d'ailleurs parfois être un casse-tête pour lui. En gagnant en Serbie, nous n'avons fait que la moitié du boulot: ce serait bête maintenant de ne pas gagner à domicile contre l'Écosse." . (DIRK WAEM)