"Contre les Pays-Bas aussi on s'est fait bêtement surprendre. Comment cela se fait-il? Je n'en sais rien. Mais on ne réussira pas toujours à revenir ainsi au score." Mis sur la sellete par la presse nipponne après quelques résultats peu probants ces derniers mois, Zaccheroni retrouve peu à peu de la prestance. Il fut même applaudi à sa sortie de salle de presse. "Il y a un mois, nous n'étions pas aussi au point physiquement que maintenant. Mes hommes ne sont pas des robots, ils sont mieux préparés maintenant. Avec pourtant moins de récupération que les Belges entre les deux matches, je trouve que nous étions supérieurs physiquement", a conclu Zaccheroni. (Belga)

"Contre les Pays-Bas aussi on s'est fait bêtement surprendre. Comment cela se fait-il? Je n'en sais rien. Mais on ne réussira pas toujours à revenir ainsi au score." Mis sur la sellete par la presse nipponne après quelques résultats peu probants ces derniers mois, Zaccheroni retrouve peu à peu de la prestance. Il fut même applaudi à sa sortie de salle de presse. "Il y a un mois, nous n'étions pas aussi au point physiquement que maintenant. Mes hommes ne sont pas des robots, ils sont mieux préparés maintenant. Avec pourtant moins de récupération que les Belges entre les deux matches, je trouve que nous étions supérieurs physiquement", a conclu Zaccheroni. (Belga)