Tout était prêt pour remettre la coupe symbolisant le 33e sacre d'Anderlecht lorsque, malgré la présence de nombreux stewards, une cinquantaine de supporters d'Anderlecht a pu sauter au-dessus des panneaux. D'autres supporters ont également commencé à surgir de la tribune située derrière le but. La pelouse a ainsi été petit-à-petit inondée de monde. Une cinquantaine de fans cherchaient la confrontation avec ceux de Lokeren, mais les forces de l'ordre présentes ont pu empêcher l'affrontement. Les joueurs ont alors été obligés à rentrer aux vestiaires et la coupe n'a pas été remise. Ludwig Sneyers, CEO de la Pro League, était prêt pour la cérémonie lorsque l'assaut a débuté. Le speaker a indiqué aux supporters qu'ils devaient regagner leur place pour que la coupe puisse être remise et que les joueurs puissent sortir des vestiaires. Avec l'aide des stewards, la cérémonie protocolaire a finalement pu avoir lieu une heure après la fin de la rencontre. (Belga)

Tout était prêt pour remettre la coupe symbolisant le 33e sacre d'Anderlecht lorsque, malgré la présence de nombreux stewards, une cinquantaine de supporters d'Anderlecht a pu sauter au-dessus des panneaux. D'autres supporters ont également commencé à surgir de la tribune située derrière le but. La pelouse a ainsi été petit-à-petit inondée de monde. Une cinquantaine de fans cherchaient la confrontation avec ceux de Lokeren, mais les forces de l'ordre présentes ont pu empêcher l'affrontement. Les joueurs ont alors été obligés à rentrer aux vestiaires et la coupe n'a pas été remise. Ludwig Sneyers, CEO de la Pro League, était prêt pour la cérémonie lorsque l'assaut a débuté. Le speaker a indiqué aux supporters qu'ils devaient regagner leur place pour que la coupe puisse être remise et que les joueurs puissent sortir des vestiaires. Avec l'aide des stewards, la cérémonie protocolaire a finalement pu avoir lieu une heure après la fin de la rencontre. (Belga)