Eddy De Smedt a aussi estimé que l'objectif des athlètes belges était, d'abord, de réussir leurs meilleures performances. Que 50% d'entre eux réussissent un top 8 et donc, entre 3 (mieux qu'à Pékin il y a 4 ans) et 6 médailles (comme à Atlanta). La prime pour une médaille d'or a été fixée à 50.000 euros, une médaille d'argent à 30.000 euros et une médaille de bronze à 20.000 euros.

La délégation belge est de 115 athlètes, 6 remplaçants officiels et 3 sparring-partners, 2 en judo et un en tennis pour être précis, soit la plus grosse délégation depuis Helsinki en 1952, ce qui accroît d'autant plus le budget du Comité Olympique belge pour ces jeux Londoniens. "Il est d'environ 3,8 millions d'euros, pour 2,5 à Pékin", a confié Pierre-Olivier Beckers, le président du COIB. "D'abord, les coûts à Londres sont plus élevés. Il y aussi 2 équipes (hockey), les transports pour les chevaux. Les athlètes logeant au Village sont pris en charge par LOCOG, mais pas ceux en dehors. Nous avons l'encadrement des athlètes," a ajouté Pierre-Olivier Beckers, en référence à l'un des plus grands encadrements, avec un total de 85 coaches spécifiques et personnels.

Avec Belga

Eddy De Smedt a aussi estimé que l'objectif des athlètes belges était, d'abord, de réussir leurs meilleures performances. Que 50% d'entre eux réussissent un top 8 et donc, entre 3 (mieux qu'à Pékin il y a 4 ans) et 6 médailles (comme à Atlanta). La prime pour une médaille d'or a été fixée à 50.000 euros, une médaille d'argent à 30.000 euros et une médaille de bronze à 20.000 euros. La délégation belge est de 115 athlètes, 6 remplaçants officiels et 3 sparring-partners, 2 en judo et un en tennis pour être précis, soit la plus grosse délégation depuis Helsinki en 1952, ce qui accroît d'autant plus le budget du Comité Olympique belge pour ces jeux Londoniens. "Il est d'environ 3,8 millions d'euros, pour 2,5 à Pékin", a confié Pierre-Olivier Beckers, le président du COIB. "D'abord, les coûts à Londres sont plus élevés. Il y aussi 2 équipes (hockey), les transports pour les chevaux. Les athlètes logeant au Village sont pris en charge par LOCOG, mais pas ceux en dehors. Nous avons l'encadrement des athlètes," a ajouté Pierre-Olivier Beckers, en référence à l'un des plus grands encadrements, avec un total de 85 coaches spécifiques et personnels. Avec Belga