L'Argentin sera assuré d'accéder au dernier carré s'il bat Federer, qui a déjà son billet en poche, samedi dans son dernier match de poule, ou si son rival l'Espagnol David Ferrer (ATP 5) s'incline devant Tipsarevic. Au vu de la piètre performance du Serbe, Del Potro devrait être obligé de battre le Suisse, comme il avait réussi à le faire le mois dernier en finale du tournoi de Bâle, la ville de Federer. L'Argentin a bouclé le premier set en 28 minutes en marquant 28 points contre 12 seulement à son adversaire, visiblement pas revenu dans sa meilleure forme après la maladie qui l'avait contraint à l'abandon à Paris-Bercy la semaine dernière. Del Potro a rencontré un peu plus de résistance dans la seconde manche, sans que sa supériorité soit jamais mise en doute. (BEN STANSALL)

L'Argentin sera assuré d'accéder au dernier carré s'il bat Federer, qui a déjà son billet en poche, samedi dans son dernier match de poule, ou si son rival l'Espagnol David Ferrer (ATP 5) s'incline devant Tipsarevic. Au vu de la piètre performance du Serbe, Del Potro devrait être obligé de battre le Suisse, comme il avait réussi à le faire le mois dernier en finale du tournoi de Bâle, la ville de Federer. L'Argentin a bouclé le premier set en 28 minutes en marquant 28 points contre 12 seulement à son adversaire, visiblement pas revenu dans sa meilleure forme après la maladie qui l'avait contraint à l'abandon à Paris-Bercy la semaine dernière. Del Potro a rencontré un peu plus de résistance dans la seconde manche, sans que sa supériorité soit jamais mise en doute. (BEN STANSALL)