Avec le déplacement au PSG, ça fait deux nouveaux tests sérieux en quelques jours pour la défense d'Anderlecht, qui ne me séduit toujours pas.

Le trio dans l'entrejeu, avec Sacha Kljestan, Luka Milivojevic et Demy de Zeeuw, s'installe, et même bien par moments, mais avec tout mon respect, ce n'est pas contre Ostende ou Louvain qu'on peut les juger. S'ils jouent à nouveau tous les trois à Genk, on verra un peu mieux ce qu'ils ont dans le ventre contre un Jelle Vossen au sommet de son art.

Pour moi, De Zeeuw reste une énigme. Il est en progression mais on n'a toujours pas revu le type qui était excellent en championnat des Pays-Bas et en équipe nationale. Ça commence à faire long. Quand John van den Brom l'aligne, c'est sûrement parce qu'il veut profiter de son expérience, sachant qu'il y a dans le noyau des jeunes qui ont plus de foot dans les pieds mais beaucoup moins de vécu. Il faudrait que le Hollandais montre à son coach qu'il a raison de miser là-dessus.

PROPOS RECUEILLIS PAR PIERRE DANVOYE

Avec le déplacement au PSG, ça fait deux nouveaux tests sérieux en quelques jours pour la défense d'Anderlecht, qui ne me séduit toujours pas.Le trio dans l'entrejeu, avec Sacha Kljestan, Luka Milivojevic et Demy de Zeeuw, s'installe, et même bien par moments, mais avec tout mon respect, ce n'est pas contre Ostende ou Louvain qu'on peut les juger. S'ils jouent à nouveau tous les trois à Genk, on verra un peu mieux ce qu'ils ont dans le ventre contre un Jelle Vossen au sommet de son art.Pour moi, De Zeeuw reste une énigme. Il est en progression mais on n'a toujours pas revu le type qui était excellent en championnat des Pays-Bas et en équipe nationale. Ça commence à faire long. Quand John van den Brom l'aligne, c'est sûrement parce qu'il veut profiter de son expérience, sachant qu'il y a dans le noyau des jeunes qui ont plus de foot dans les pieds mais beaucoup moins de vécu. Il faudrait que le Hollandais montre à son coach qu'il a raison de miser là-dessus. PROPOS RECUEILLIS PAR PIERRE DANVOYE