Par Pierre Danvoye Où en est exactement Steven Defour depuis qu'il a quitté le Standard pour Porto ? D'un point de vue purement sportif, son parcours n'est pas extraordinaire. Avec son club, il n'est pas titulaire régulier. Avec les Diables Rouges non plus. Et sur le plan privé, il aurait trompé sa femme, referait sa vie avec Laura, un jeune mannequin liégeois, etc.

Witsel vit aussi une aventure contrastée depuis qu'il a abandonné Benfica pour le Zenit Saint-Pétersbourg. Il n'a pas été accueilli à bras ouverts par ses coéquipiers russes, et maintenant, lui aussi fait l'actualité via un changement supposé de compagne.

En Espagne, Gérard Piqué et Shakira continuent à agacer en mettant leur vie de couple sur la place publique. On les considère comme l'un des duos people les plus insupportables du pays.

Dans le même genre, il ne se passe pas une semaine sans que l'on parle d'une nouvelle conquête pour Cristiano Ronaldo.

Et dire que le sex addict Tiger Woods aurait couché avec la skieuse Lindsay Vonn...

La presse se jette évidemment sur toutes ces histoires, les étale en long et en large, invente éventuellement des détails croustillants. On entend d'ici les "victimes" se plaindre d'un acharnement. "Victimes", vraiment ? Quand ces sportifs balancent l'un ou l'autre détail intime, l'une ou l'autre photo sans équivoque sur Facebook ou Twitter, peut-on encore les plaindre ?

Si on prend la liste de stars ci-dessus, on voit qu'elles ne traversent pas la période sportive la plus extraordinaire de leur carrière. Et si la médiatisation de leur vie privée n'était finalement, pour ces champions en difficulté, qu'une manoeuvre calculée pour continuer à exister dans les journaux et sur la Toile ?

Messi, Djokovic et Vettel ne font jamais les choux gras de la presse people. Ils ne font l'actualité que dans les pages purement sportives. Parce qu'ils sont excellents dans leur discipline et n'ont donc pas besoin de se faire remarquer sur d'autres terrains.

Par Pierre Danvoye Où en est exactement Steven Defour depuis qu'il a quitté le Standard pour Porto ? D'un point de vue purement sportif, son parcours n'est pas extraordinaire. Avec son club, il n'est pas titulaire régulier. Avec les Diables Rouges non plus. Et sur le plan privé, il aurait trompé sa femme, referait sa vie avec Laura, un jeune mannequin liégeois, etc. Witsel vit aussi une aventure contrastée depuis qu'il a abandonné Benfica pour le Zenit Saint-Pétersbourg. Il n'a pas été accueilli à bras ouverts par ses coéquipiers russes, et maintenant, lui aussi fait l'actualité via un changement supposé de compagne. En Espagne, Gérard Piqué et Shakira continuent à agacer en mettant leur vie de couple sur la place publique. On les considère comme l'un des duos people les plus insupportables du pays. Dans le même genre, il ne se passe pas une semaine sans que l'on parle d'une nouvelle conquête pour Cristiano Ronaldo. Et dire que le sex addict Tiger Woods aurait couché avec la skieuse Lindsay Vonn... La presse se jette évidemment sur toutes ces histoires, les étale en long et en large, invente éventuellement des détails croustillants. On entend d'ici les "victimes" se plaindre d'un acharnement. "Victimes", vraiment ? Quand ces sportifs balancent l'un ou l'autre détail intime, l'une ou l'autre photo sans équivoque sur Facebook ou Twitter, peut-on encore les plaindre ? Si on prend la liste de stars ci-dessus, on voit qu'elles ne traversent pas la période sportive la plus extraordinaire de leur carrière. Et si la médiatisation de leur vie privée n'était finalement, pour ces champions en difficulté, qu'une manoeuvre calculée pour continuer à exister dans les journaux et sur la Toile ? Messi, Djokovic et Vettel ne font jamais les choux gras de la presse people. Ils ne font l'actualité que dans les pages purement sportives. Parce qu'ils sont excellents dans leur discipline et n'ont donc pas besoin de se faire remarquer sur d'autres terrains.