"C'est le récit de ma vie d'écrivain", explique Walsh. "Je parle des treize années au cours desquelles j'ai voulu montrer la vérité dans le monde du sport. J'ai longtemps cru qu'Armstrong s'en tirerait avec sa tricherie, mais finalement son caractère menteur et son approche agressive ont eu raison de lui." Après son premier ouvrage sur Armstrong, Walsh a été visé personnellement par l'ancien multiple vainqueur du Tour. Armstrong l'a même traîné devant les tribunaux, mais le désormais célèbre dossier de l'USADA semble prouver que Walsh avait bien raison. "Je n'ai jamais été plus convaincu que cet homme était lié au dopage. Et la tricherie a existé dès sa première victoire en 1999", déclare Walsh. "La patron de l'USADA Travis Tygart ne l'a pas appelé pour rien la plus grande tricherie dans l'histoire du sport." "David est sans aucun doute la voix la plus pertinente concernant l'histoire de Lance Armstrong et cette cruciale période du cyclisme", estime son éditeur Kerr MacRae. Le livre se lit comme un thriller et racontera finalement l'ensemble de l'histoire." (ERIC FEFERBERG)

"C'est le récit de ma vie d'écrivain", explique Walsh. "Je parle des treize années au cours desquelles j'ai voulu montrer la vérité dans le monde du sport. J'ai longtemps cru qu'Armstrong s'en tirerait avec sa tricherie, mais finalement son caractère menteur et son approche agressive ont eu raison de lui." Après son premier ouvrage sur Armstrong, Walsh a été visé personnellement par l'ancien multiple vainqueur du Tour. Armstrong l'a même traîné devant les tribunaux, mais le désormais célèbre dossier de l'USADA semble prouver que Walsh avait bien raison. "Je n'ai jamais été plus convaincu que cet homme était lié au dopage. Et la tricherie a existé dès sa première victoire en 1999", déclare Walsh. "La patron de l'USADA Travis Tygart ne l'a pas appelé pour rien la plus grande tricherie dans l'histoire du sport." "David est sans aucun doute la voix la plus pertinente concernant l'histoire de Lance Armstrong et cette cruciale période du cyclisme", estime son éditeur Kerr MacRae. Le livre se lit comme un thriller et racontera finalement l'ensemble de l'histoire." (ERIC FEFERBERG)