Ronni N., surnommé "l'imbécile du football" par les médias danois, a interrompu le 2 juin 2007 le match de qualification à l'Euro-2008 entre le Danemark et la Suède deux minutes avant la fin du temps réglementaire alors que les deux équipes étaient à égalité (3-3). La Suède a été déclarée vainqueur sur tapis vert.

"Le spectateur (...) a escaladé les barrières de sécurité qui bordent le terrain du Parken (le stade de Copenhague, ndlr) et il est entré en courant sur le terrain. Il a agrippé l'arbitre du match tout en essayant de le gifler", a résumé la Cour d'appel.

L'intrusion sur le terrain de Ronni N. après 39 secondes :


"La Fédération danoise de football a ensuite été interdite par l'UEFA de jouer les deux matches internationaux suivants au Parken et a dû payer une amende", souligne l'arrêt, précisant que la DBU avait estimé ses pertes à environ 2,2 millions de couronnes (295.000 euros) et que Ronni N. était en devoir de lui verser une indemnité.

Cette condamnation à 1.869.269 couronnes (environ 250.000 euros) est deux fois plus sévère que celle prononcée en première instance en 2009, qui était de 900.000 couronnes (121.000 euros).

Les larmes aux yeux, ce Danois de 33 ans à l'allure inoffensive avait déclaré en novembre à l'agence de presse Ritzau qu'il n'avait "absolument pas les moyens" de verser une telle indemnité et qu'il se retrouverait en faillite avec sa femme et ses deux enfants s'il perdait le procès en appel. "Nous sommes prêts à discuter du montant de la compensation", avait alors répondu le secrétaire général de la DBU, Jim Stjerne Hansen, à Ritzau.

Sportfootmagazine.be, avec Belga

Ronni N., surnommé "l'imbécile du football" par les médias danois, a interrompu le 2 juin 2007 le match de qualification à l'Euro-2008 entre le Danemark et la Suède deux minutes avant la fin du temps réglementaire alors que les deux équipes étaient à égalité (3-3). La Suède a été déclarée vainqueur sur tapis vert. "Le spectateur (...) a escaladé les barrières de sécurité qui bordent le terrain du Parken (le stade de Copenhague, ndlr) et il est entré en courant sur le terrain. Il a agrippé l'arbitre du match tout en essayant de le gifler", a résumé la Cour d'appel. L'intrusion sur le terrain de Ronni N. après 39 secondes : "La Fédération danoise de football a ensuite été interdite par l'UEFA de jouer les deux matches internationaux suivants au Parken et a dû payer une amende", souligne l'arrêt, précisant que la DBU avait estimé ses pertes à environ 2,2 millions de couronnes (295.000 euros) et que Ronni N. était en devoir de lui verser une indemnité. Cette condamnation à 1.869.269 couronnes (environ 250.000 euros) est deux fois plus sévère que celle prononcée en première instance en 2009, qui était de 900.000 couronnes (121.000 euros). Les larmes aux yeux, ce Danois de 33 ans à l'allure inoffensive avait déclaré en novembre à l'agence de presse Ritzau qu'il n'avait "absolument pas les moyens" de verser une telle indemnité et qu'il se retrouverait en faillite avec sa femme et ses deux enfants s'il perdait le procès en appel. "Nous sommes prêts à discuter du montant de la compensation", avait alors répondu le secrétaire général de la DBU, Jim Stjerne Hansen, à Ritzau. Sportfootmagazine.be, avec Belga