Holowczyc/Fortin ont bouclé les 177 km de spéciale de la 5e étape de ce Dakar, entre Chilecito et Fiambala en Argentine, en 2h10:51. L'Américain Robby Gordon (Hummer) a pris la 2e place à 1:01, le Français Stéphane Peterhansel (Mini) la 3e à 3:52.

"Sur la route vers le départ, nous avons un peu discuté et étions d'accord sur le fait que c'était le moment de commencer à rouler au tempo. Nous avons rapidement repris notre équiper Roma (Mini) avant d'apercevoir De Villiers (Toyota), et nous avons alors accéléré. C'était visiblement la bonne tactique pour gagner aujourd'hui. Demain sera une autre histoire parce que c'est nous qui ouvrirons la route, sans points de référence par rapport aux autres concurrents", a déclaré Jean-Marc Fortin après avoir franchi l'arrivée.

Stéphane Peterhansel, qui avait repris la tête du classement général à la suite de sa victoire dans la 4e étape mercredi, reste leader du classement autos. Krzysztof Holowczyc et Jean-Marc Fortin remontent de la 4e à la 2e place du classement général, à 4:18 de Peterhansel. L'Espagnol Nani Roma (Mini), 4e jeudi, est 3e du général à 10:39 du leader.

En motos, c'est le Français Cyril Despres (KTM) qui s'est adjugé la 5e étape, devant son coéquipier, l'Espagnol Marc Coma. Despres garde la tête du classement général, avec 9:51 d'avance sur Coma.

Le résumé de l'étape :


En camions, les Néerlandais Gerard De Rooy et Darek Rodewald (IVECO) et leur navigateur belge Tom Colsoul l'ont remporté. Ils ont bouclé les 177 km de spéciale en 2h34:30, 14 secondes de mieux que le Tchèque Ales Loprais (Tatra). L'Italien Miki Biasion s'est classé 3e à 1:19. C'est déjà la 3e victoire d'étape pour De Rooy/Rodewald/Colsoul. L'équipage belgo-néerlandais reste en tête du classement général avec 4:21 d'avance sur le Néerlandais Hans Stacey et 4:25 sur Biasion.

Frontière fermée à cause du mauvais temps

La 6eme étape du Dakar entre Fiambala et Copiapo a été annulée en raison des mauvaises conditions météorologiques qui touchent la Cordillière des Andes, annonce l'organisation sur son site web. Les autorités chiliennes ont fermé la frontière au Paso de San Francisco qui culmine à 4.700 m.

Les organisateurs ont décidé de faire passer l'ensemble des véhicules en convoi ce vendredi.

Sportfootmagazine.be, avec Belga

Holowczyc/Fortin ont bouclé les 177 km de spéciale de la 5e étape de ce Dakar, entre Chilecito et Fiambala en Argentine, en 2h10:51. L'Américain Robby Gordon (Hummer) a pris la 2e place à 1:01, le Français Stéphane Peterhansel (Mini) la 3e à 3:52. "Sur la route vers le départ, nous avons un peu discuté et étions d'accord sur le fait que c'était le moment de commencer à rouler au tempo. Nous avons rapidement repris notre équiper Roma (Mini) avant d'apercevoir De Villiers (Toyota), et nous avons alors accéléré. C'était visiblement la bonne tactique pour gagner aujourd'hui. Demain sera une autre histoire parce que c'est nous qui ouvrirons la route, sans points de référence par rapport aux autres concurrents", a déclaré Jean-Marc Fortin après avoir franchi l'arrivée. Stéphane Peterhansel, qui avait repris la tête du classement général à la suite de sa victoire dans la 4e étape mercredi, reste leader du classement autos. Krzysztof Holowczyc et Jean-Marc Fortin remontent de la 4e à la 2e place du classement général, à 4:18 de Peterhansel. L'Espagnol Nani Roma (Mini), 4e jeudi, est 3e du général à 10:39 du leader. En motos, c'est le Français Cyril Despres (KTM) qui s'est adjugé la 5e étape, devant son coéquipier, l'Espagnol Marc Coma. Despres garde la tête du classement général, avec 9:51 d'avance sur Coma.Le résumé de l'étape : En camions, les Néerlandais Gerard De Rooy et Darek Rodewald (IVECO) et leur navigateur belge Tom Colsoul l'ont remporté. Ils ont bouclé les 177 km de spéciale en 2h34:30, 14 secondes de mieux que le Tchèque Ales Loprais (Tatra). L'Italien Miki Biasion s'est classé 3e à 1:19. C'est déjà la 3e victoire d'étape pour De Rooy/Rodewald/Colsoul. L'équipage belgo-néerlandais reste en tête du classement général avec 4:21 d'avance sur le Néerlandais Hans Stacey et 4:25 sur Biasion. Frontière fermée à cause du mauvais temps La 6eme étape du Dakar entre Fiambala et Copiapo a été annulée en raison des mauvaises conditions météorologiques qui touchent la Cordillière des Andes, annonce l'organisation sur son site web. Les autorités chiliennes ont fermé la frontière au Paso de San Francisco qui culmine à 4.700 m. Les organisateurs ont décidé de faire passer l'ensemble des véhicules en convoi ce vendredi. Sportfootmagazine.be, avec Belga