"Nous n'avons pas été informés de cette décision par le team manager" (de Mini, Sven Quandt, ndlr), a-t-il souligné. "Nous sommes déçus, clairement, parce que ce n'est pas dans l'esprit de l'épreuve. On est un peu estomaqué. Ce n'est pas +fair+ (correct) du tout". "Si j'étais méchant", a ajouté Lavigne, "je dirais qu'ils (l'équipe Mini) peuvent venir récupérer le trophée tout de suite. Les plus beaux combats, ce sont les combats à la régulière, et à vaincre sans péril on triomphe sans gloire". Pour Nani Roma, ce sera "une victoire petit bras", a-t-il poursuivi. "C'est décevant pour Stéphane Peterhansel, ce n'est pas respectueux. C'est une mauvaise décision, à eux de l'assumer". Peterhansel, deuxième au classement général derrière Roma et auteur d'une remontée impressionnante ces derniers jours, a lui aussi accusé le coup et reconnu "un peu de frustration". "On avait fait du bon boulot et cette consigne de réduire l'allure est tombée, a-t-il dit à l'arrivée de la 11-ème étape (sur 13), qu'il a bouclée à la 4-ème place. "Là, c'est un peu de la souffrance, on roule doucement, on ne se fait pas plaisir". Commencé le 5 janvier à Rosario (Argentine), le Dakar-2014 s'achève le 18 à Valparaiso (Chili). (Belga)

"Nous n'avons pas été informés de cette décision par le team manager" (de Mini, Sven Quandt, ndlr), a-t-il souligné. "Nous sommes déçus, clairement, parce que ce n'est pas dans l'esprit de l'épreuve. On est un peu estomaqué. Ce n'est pas +fair+ (correct) du tout". "Si j'étais méchant", a ajouté Lavigne, "je dirais qu'ils (l'équipe Mini) peuvent venir récupérer le trophée tout de suite. Les plus beaux combats, ce sont les combats à la régulière, et à vaincre sans péril on triomphe sans gloire". Pour Nani Roma, ce sera "une victoire petit bras", a-t-il poursuivi. "C'est décevant pour Stéphane Peterhansel, ce n'est pas respectueux. C'est une mauvaise décision, à eux de l'assumer". Peterhansel, deuxième au classement général derrière Roma et auteur d'une remontée impressionnante ces derniers jours, a lui aussi accusé le coup et reconnu "un peu de frustration". "On avait fait du bon boulot et cette consigne de réduire l'allure est tombée, a-t-il dit à l'arrivée de la 11-ème étape (sur 13), qu'il a bouclée à la 4-ème place. "Là, c'est un peu de la souffrance, on roule doucement, on ne se fait pas plaisir". Commencé le 5 janvier à Rosario (Argentine), le Dakar-2014 s'achève le 18 à Valparaiso (Chili). (Belga)