"Il est confirmé qu'il avait encore auprès de lui de l'eau et que le réservoir de sa moto contenait encore du carburant. Il se serait arrêté pour se reposer. La température, 47° selon les dires de l'organisateur, l'a hélas tué", selon un communiqué transmis par le service de presse d'Eric Palante. Eric Palante est décédé jeudi, mais son corps n'a été découvert que vendredi matin dans le désert de Tucuma en Argentine. "Il n'est pas dans l'intention d'entrer ou d'entretenir toute polémique que ce soit concernant le déroulement de la découverte du corps de Eric Palante tant que les devoirs d'enquête n'ont pas été communiqué à qui de droit", poursuit le communiqué, qui demande de "respecter la douleur dans laquelle est plongée la famille". Eric Palante est devenu le 23e concurrent à trouver la mort en 36 éditions du Dakar. Le Liégeois, 50 ans, disputait son 11e Dakar, sur une Honda, avec l'ambition de gagner le classement des "malles-motos", les concurrents sans assistance. C'est le second concurrent belge victime du rallye raid après Michel Sansen décédé en 1994. (Belga)

"Il est confirmé qu'il avait encore auprès de lui de l'eau et que le réservoir de sa moto contenait encore du carburant. Il se serait arrêté pour se reposer. La température, 47° selon les dires de l'organisateur, l'a hélas tué", selon un communiqué transmis par le service de presse d'Eric Palante. Eric Palante est décédé jeudi, mais son corps n'a été découvert que vendredi matin dans le désert de Tucuma en Argentine. "Il n'est pas dans l'intention d'entrer ou d'entretenir toute polémique que ce soit concernant le déroulement de la découverte du corps de Eric Palante tant que les devoirs d'enquête n'ont pas été communiqué à qui de droit", poursuit le communiqué, qui demande de "respecter la douleur dans laquelle est plongée la famille". Eric Palante est devenu le 23e concurrent à trouver la mort en 36 éditions du Dakar. Le Liégeois, 50 ans, disputait son 11e Dakar, sur une Honda, avec l'ambition de gagner le classement des "malles-motos", les concurrents sans assistance. C'est le second concurrent belge victime du rallye raid après Michel Sansen décédé en 1994. (Belga)