"Il y aura cinq étapes en Argentine, cinq autres au Chili, et enfin quatre pour finir au Pérou (27e pays visité), soit 14 jours de course contre 12 l'an passé", a détaillé mardi Etienne Lavigne, le directeur de l'épreuve.

Pour sa 4e édition en Amérique du Sud (la 33e au total), "la course se courra donc pour la première fois en ligne. La dernière fois c'était en 2007 entre Lisbonne et Dakar. C'est un "coast-to-coast", avec pour la première fois une arrivée sur la côte Pacifique", a-t-il poursuivi. Jusqu'alors le parcours constituait une boucle, avec départ et arrivée à Buenos Aires.

"Avec le Pérou et ses véritables toits de dunes qui s'ajoutent au programme, c'est une épreuve extrêmement relevée qui attend les concurrents, a assuré M. Lavigne. Il y aura une grande variété dans les difficultés, dont le premier indicateur ne sera pas la distance kilométrique".

Auparavant, les 465 véhicules engagés (171 autos, 185 motos, 76 camions et 33 quads) devront remonter l'Argentine par la Cordillère des Andes, avant notamment d'affronter les dunes blanches de Fiambala, puis celles de Copiapo au Chili où l'aride désert d'Atacama les attendra également.

Au total quelque 8.500 km seront parcourus, dont environ 4.200 km de spéciales.

Sportfootmagazine.be, avec Belga

"Il y aura cinq étapes en Argentine, cinq autres au Chili, et enfin quatre pour finir au Pérou (27e pays visité), soit 14 jours de course contre 12 l'an passé", a détaillé mardi Etienne Lavigne, le directeur de l'épreuve. Pour sa 4e édition en Amérique du Sud (la 33e au total), "la course se courra donc pour la première fois en ligne. La dernière fois c'était en 2007 entre Lisbonne et Dakar. C'est un "coast-to-coast", avec pour la première fois une arrivée sur la côte Pacifique", a-t-il poursuivi. Jusqu'alors le parcours constituait une boucle, avec départ et arrivée à Buenos Aires. "Avec le Pérou et ses véritables toits de dunes qui s'ajoutent au programme, c'est une épreuve extrêmement relevée qui attend les concurrents, a assuré M. Lavigne. Il y aura une grande variété dans les difficultés, dont le premier indicateur ne sera pas la distance kilométrique". Auparavant, les 465 véhicules engagés (171 autos, 185 motos, 76 camions et 33 quads) devront remonter l'Argentine par la Cordillère des Andes, avant notamment d'affronter les dunes blanches de Fiambala, puis celles de Copiapo au Chili où l'aride désert d'Atacama les attendra également. Au total quelque 8.500 km seront parcourus, dont environ 4.200 km de spéciales. Sportfootmagazine.be, avec Belga