Colsoul pourra dimanche marcher sur les traces de Charly Gotlib, vainqueur en compagnie d'Hans Stacey, aujourd'hui coéquipier de Tom Colsoul, du classement final des camions en 2007.

"Aujourd'hui c'était une course fantastique mais je me suis fait du mauvais sang toute la journée", a expliqué Tom Colsoul au terme de la 13e étape disputée samedi. "Tu penses constamment entendre et sentir quelque chose, au moindre doute tu sens la nervosité monter à bord. Tu penses toujours entendre quelque chose, mais finalement ce n'est que du stress. À la fin de la course, il y avait un problème avec le système de pression automatique des pneus. Nous avons effectué les derniers kilomètres à 50 km/h. Je suis heureux d'être presque arrivé à Lima, presque."

SportMagazine.be, avec Belga.

Colsoul pourra dimanche marcher sur les traces de Charly Gotlib, vainqueur en compagnie d'Hans Stacey, aujourd'hui coéquipier de Tom Colsoul, du classement final des camions en 2007. "Aujourd'hui c'était une course fantastique mais je me suis fait du mauvais sang toute la journée", a expliqué Tom Colsoul au terme de la 13e étape disputée samedi. "Tu penses constamment entendre et sentir quelque chose, au moindre doute tu sens la nervosité monter à bord. Tu penses toujours entendre quelque chose, mais finalement ce n'est que du stress. À la fin de la course, il y avait un problème avec le système de pression automatique des pneus. Nous avons effectué les derniers kilomètres à 50 km/h. Je suis heureux d'être presque arrivé à Lima, presque." SportMagazine.be, avec Belga.