Marc Coma s'est montré le plus rapide sur une spéciale longue de 521 km, pour une distance totale de 752 km, qu'il a parcourue en 4 h 18 m 55 sec. Le Français Cyril Despres (KTM) a pris la seconde place de l'étape, à 2 min 21 sec de l'Espagnol. Au classement général, Coma talonne désormais Despres puisqu'il suit à 14 petites secondes.

'Une vraie journée de Dakar authentique'

Marc Coma (KTM) a profité d'une petite erreur de navigation de Cyril Despres (KTM) pour se rapprocher à 14 maigres secondes du Français au classement général.

"C'était une vraie journée de Dakar authentique", confiait le pilote espagnol à son arrivée à San Salvador de Jujuy. "Une première partie avec beaucoup de navigation puis plus de pilotage par la suite. Je suis content d'être là. J'ai profité d'une petite faute de navigation de Cyril Despres. Bien sûr que c'est important de gagner une victoire en spéciale, mais mon objectif est de gagner le rallye".

Cyril Despres a commis une erreur de navigation qui lui a probablement coûté la victoire d'étape. "Marc Coma m'a rattrapé très rapidement", déclarait le vianqueur 2010. Il y avait beaucoup de monde au début de la spéciale. J'ai bien fait attention les 10 premiers kilomètres et au km 11, je suis parti complètement à l'ouest. Je n'ai pas non plus perdu deux heures mais j'ai perdu quelques précieuses minutes. J'ai finalement limité la casse, il m'a repris que 2 minutes 20, alors que je pense avoir perdu environ 4 minutes avec cette erreur. Ce n'est pas énorme mais j'aurai préféré les garder".

Autos : Nasser Al Attiyah s'adjuge la troisième étape

La Qatari Nasser Al Attiyah (VW) a remporté la troisième étape du Dakar-2011 en catégorie autos, disputée mardi sur 731 km, dont 500 km de spéciale, entre San Miguel de Tucuman et San Salvador de Jujuy, en Argentine. Carlos Sainz, vainqueur des deux premières étapes, reste en tête du classement général.

Al Attiyah, second du Dakar 2010, a devancé l'Espagnol Carlos Sainz (VW) de 25 secondes et le Français Stéphane Peterhansel (BMW), 3e à 59 secondes du Qatari.

Le Polonais Krzysztof Holowczyc et son copilote belge Jean-Marc Fortin (BMW) ont pris la 4e place, à 5 minutes 30 secondes de Al Attiyah. Sainz reste en tête du classement général, devant Al Attiyah et Peterhansel.

'Je me fous de la victoire en spéciale'

Le Qatari Nasser Al-Attiyah (VW) n'était pas heureux malgré sa victoire, sa voiture connaissant quelques soucis. "Je suis très déçu. On perd à chaque fois de la puissance après 200 km de course".

"Nous avons connu le même problème qu'hier", lâchait le Qatari "On a complètement perdu notre puissance après 200 km. Je ne comprends pas. Cela fait maintenant trois jours. J'avais pris 1:30 à Carlos (Sainz) lors de la première partie, mais après j'ai perdu mon avance sur la partie technique où on est souvent en 1ère, 2ème et 3ème. On doit absolument régler ce problème. Je me fous de notre temps ou de la victoire en spéciale. Demain on va avoir des dunes et du sable mou et là ça sera très grave si on ne trouve pas de solutions."

Carlos Sainz (VW), deuxième de l'étape du jour et leader au classement général, n'était pas mécontent de sa journée. "La première partie n'était vraiment pas facile à ouvrir, surtout dès l'entame. Je suis plus au moins satisfait de ma journée. On a perdu une minute et demie sur Nasser (Al Attiyah) aux termes de la première partie avant de récupérer le temps perdu en poussant d'avantage lors de la partie finale, sans navigation."

Avec Belga

Marc Coma s'est montré le plus rapide sur une spéciale longue de 521 km, pour une distance totale de 752 km, qu'il a parcourue en 4 h 18 m 55 sec. Le Français Cyril Despres (KTM) a pris la seconde place de l'étape, à 2 min 21 sec de l'Espagnol. Au classement général, Coma talonne désormais Despres puisqu'il suit à 14 petites secondes. 'Une vraie journée de Dakar authentique' Marc Coma (KTM) a profité d'une petite erreur de navigation de Cyril Despres (KTM) pour se rapprocher à 14 maigres secondes du Français au classement général. "C'était une vraie journée de Dakar authentique", confiait le pilote espagnol à son arrivée à San Salvador de Jujuy. "Une première partie avec beaucoup de navigation puis plus de pilotage par la suite. Je suis content d'être là. J'ai profité d'une petite faute de navigation de Cyril Despres. Bien sûr que c'est important de gagner une victoire en spéciale, mais mon objectif est de gagner le rallye". Cyril Despres a commis une erreur de navigation qui lui a probablement coûté la victoire d'étape. "Marc Coma m'a rattrapé très rapidement", déclarait le vianqueur 2010. Il y avait beaucoup de monde au début de la spéciale. J'ai bien fait attention les 10 premiers kilomètres et au km 11, je suis parti complètement à l'ouest. Je n'ai pas non plus perdu deux heures mais j'ai perdu quelques précieuses minutes. J'ai finalement limité la casse, il m'a repris que 2 minutes 20, alors que je pense avoir perdu environ 4 minutes avec cette erreur. Ce n'est pas énorme mais j'aurai préféré les garder". Autos : Nasser Al Attiyah s'adjuge la troisième étape La Qatari Nasser Al Attiyah (VW) a remporté la troisième étape du Dakar-2011 en catégorie autos, disputée mardi sur 731 km, dont 500 km de spéciale, entre San Miguel de Tucuman et San Salvador de Jujuy, en Argentine. Carlos Sainz, vainqueur des deux premières étapes, reste en tête du classement général. Al Attiyah, second du Dakar 2010, a devancé l'Espagnol Carlos Sainz (VW) de 25 secondes et le Français Stéphane Peterhansel (BMW), 3e à 59 secondes du Qatari. Le Polonais Krzysztof Holowczyc et son copilote belge Jean-Marc Fortin (BMW) ont pris la 4e place, à 5 minutes 30 secondes de Al Attiyah. Sainz reste en tête du classement général, devant Al Attiyah et Peterhansel. 'Je me fous de la victoire en spéciale' Le Qatari Nasser Al-Attiyah (VW) n'était pas heureux malgré sa victoire, sa voiture connaissant quelques soucis. "Je suis très déçu. On perd à chaque fois de la puissance après 200 km de course". "Nous avons connu le même problème qu'hier", lâchait le Qatari "On a complètement perdu notre puissance après 200 km. Je ne comprends pas. Cela fait maintenant trois jours. J'avais pris 1:30 à Carlos (Sainz) lors de la première partie, mais après j'ai perdu mon avance sur la partie technique où on est souvent en 1ère, 2ème et 3ème. On doit absolument régler ce problème. Je me fous de notre temps ou de la victoire en spéciale. Demain on va avoir des dunes et du sable mou et là ça sera très grave si on ne trouve pas de solutions." Carlos Sainz (VW), deuxième de l'étape du jour et leader au classement général, n'était pas mécontent de sa journée. "La première partie n'était vraiment pas facile à ouvrir, surtout dès l'entame. Je suis plus au moins satisfait de ma journée. On a perdu une minute et demie sur Nasser (Al Attiyah) aux termes de la première partie avant de récupérer le temps perdu en poussant d'avantage lors de la partie finale, sans navigation." Avec Belga