"Jusqu'ici, il fallait opérer une sélection de 7 ou 8 coureurs maximum, ce qui engendrait inévitablement des tensions", a expliqué Rudy De Bie, le sélectionneur national. "Désormais, les coureurs ont leur sort entre les mains. Il faut être dans le top 50 pour pouvoir prendre le départ et il n'y a plus de maximum." Ce qui concrètement veut dire que 17 coureurs belges pourront prendre le départ de la première des 7 manches de la prochaine saison de Coupe du monde à Valkenburg le 19 octobre. (Belga)

"Jusqu'ici, il fallait opérer une sélection de 7 ou 8 coureurs maximum, ce qui engendrait inévitablement des tensions", a expliqué Rudy De Bie, le sélectionneur national. "Désormais, les coureurs ont leur sort entre les mains. Il faut être dans le top 50 pour pouvoir prendre le départ et il n'y a plus de maximum." Ce qui concrètement veut dire que 17 coureurs belges pourront prendre le départ de la première des 7 manches de la prochaine saison de Coupe du monde à Valkenburg le 19 octobre. (Belga)