Quatrième des Mondiaux en 2010, Bina a devancé le Néerlandais Lars van der Haar (Rabobank-Giant) de 7 secondes. Le Suisse Simon Zahner (EKZ Racing), 3e, complète le podium. Premier belge à l'arrivée, Sven Nys (Crelan-Euphony) a pris la 4e place juste devant Niels Albert, 5e. Victorieux l'an dernier du classement général de la Coupe du monde, Kevin Pauwels, victime d'ennuis mécaniques dans le dernier tour, a du se contenter de la 8-ème place. Seul Pauwels pouvait encore véritablement menacer le leader de la Coupe du monde, Niels Albert, qui pensait pouvoir gérer sa course en restant dans le roue de Pauwels. Le Campinois a tout de même pu lâcher Albert à un tour de l'arrivée et semblait filer vers la victoire et son deuxième succès final en Coupe du monde, mais la malchance mécanique en a décidé autrement. Niels Albert, vainqueur de la Coupe du monde en 2011, est couronné avec 540 points devant Kevin Pauwels (515 pts) et Sven Nys (506 pts). (DAVID STOCKMAN)

Quatrième des Mondiaux en 2010, Bina a devancé le Néerlandais Lars van der Haar (Rabobank-Giant) de 7 secondes. Le Suisse Simon Zahner (EKZ Racing), 3e, complète le podium. Premier belge à l'arrivée, Sven Nys (Crelan-Euphony) a pris la 4e place juste devant Niels Albert, 5e. Victorieux l'an dernier du classement général de la Coupe du monde, Kevin Pauwels, victime d'ennuis mécaniques dans le dernier tour, a du se contenter de la 8-ème place. Seul Pauwels pouvait encore véritablement menacer le leader de la Coupe du monde, Niels Albert, qui pensait pouvoir gérer sa course en restant dans le roue de Pauwels. Le Campinois a tout de même pu lâcher Albert à un tour de l'arrivée et semblait filer vers la victoire et son deuxième succès final en Coupe du monde, mais la malchance mécanique en a décidé autrement. Niels Albert, vainqueur de la Coupe du monde en 2011, est couronné avec 540 points devant Kevin Pauwels (515 pts) et Sven Nys (506 pts). (DAVID STOCKMAN)