Het Laatste Nieuws rapportait ce mardi que Niels Albert, qui a fait la course seul en tête du début à la fin dimanche, ne souhaitait pas partager sa prime avec les six autres coureurs belges, en dépit d'un accord passé avant les Mondiaux.

"Nous voulons surtout laisser Niels profiter de son titre mondial. Notre intention n'a jamais été de créer une telle polémique", a déclaré Christoph Roodhooft. "Niels ne veut absolument pas passer pour quelqu'un qui ne pense qu'à l'argent. Nous avons donc décidé que Jos Smets (directeur sport de la Ligue vélocipédique belge) et Rudy De Bie (sélectionneur fédéral) pouvaient diviser la somme comme ils l'entendaient".

La prime de 22.000 euros offerte par la RLVB pour le titre mondial devait en principe être divisée entre les sept coureurs de l'équipe belge. Roodhooft estimait qu'Albert était le seul à y avoir droit, "aucun des autres coureurs n'ayant contribué au titre de Niels", selon ses dires.

Rudy De Bie a téléphoné à Niels Albert ce mardi. "C'est dommage que cela se passe comme ça, mais Niels n'en fait pas un problème. Les Mondiaux (avec les sept Belges aux sept premières places, ndlr) se sont si bien passés. La fédération va désormais partager la prime entre les six autres coureurs. Je trouve dommage que les accords ne soient pas respectés. Pour moi, une parole est encore une parole. A l'avenir, il faudra peut-être mettre nos accords par écrits", a dit Rudy De Bie.

Plus tôt dans la journée, Jos Smets avait estimé qu'Albert devait partager sa prime de victoire. "Les accords sont faits pour être respectés", avait-t-il déclaré. "Le sélectionneur fédéral Rudy De Bie a conclu cet accord lors d'une réunion avec les coureurs. Si quelqu'un n'était pas d'accord, il n'avait qu'à le dire à ce moment-là, et pas après. De plus, cette règle n'est pas nouvelle, elle existe depuis des années.

Pour rappel, le titre mondial acquis dimanche à Coxyde a rapporté 55.000 euros à Niels Albert, de la part de son équipe BKCP-Powerplus.

Sportfootmagazine.be, avec Belga

Het Laatste Nieuws rapportait ce mardi que Niels Albert, qui a fait la course seul en tête du début à la fin dimanche, ne souhaitait pas partager sa prime avec les six autres coureurs belges, en dépit d'un accord passé avant les Mondiaux. "Nous voulons surtout laisser Niels profiter de son titre mondial. Notre intention n'a jamais été de créer une telle polémique", a déclaré Christoph Roodhooft. "Niels ne veut absolument pas passer pour quelqu'un qui ne pense qu'à l'argent. Nous avons donc décidé que Jos Smets (directeur sport de la Ligue vélocipédique belge) et Rudy De Bie (sélectionneur fédéral) pouvaient diviser la somme comme ils l'entendaient". La prime de 22.000 euros offerte par la RLVB pour le titre mondial devait en principe être divisée entre les sept coureurs de l'équipe belge. Roodhooft estimait qu'Albert était le seul à y avoir droit, "aucun des autres coureurs n'ayant contribué au titre de Niels", selon ses dires. Rudy De Bie a téléphoné à Niels Albert ce mardi. "C'est dommage que cela se passe comme ça, mais Niels n'en fait pas un problème. Les Mondiaux (avec les sept Belges aux sept premières places, ndlr) se sont si bien passés. La fédération va désormais partager la prime entre les six autres coureurs. Je trouve dommage que les accords ne soient pas respectés. Pour moi, une parole est encore une parole. A l'avenir, il faudra peut-être mettre nos accords par écrits", a dit Rudy De Bie. Plus tôt dans la journée, Jos Smets avait estimé qu'Albert devait partager sa prime de victoire. "Les accords sont faits pour être respectés", avait-t-il déclaré. "Le sélectionneur fédéral Rudy De Bie a conclu cet accord lors d'une réunion avec les coureurs. Si quelqu'un n'était pas d'accord, il n'avait qu'à le dire à ce moment-là, et pas après. De plus, cette règle n'est pas nouvelle, elle existe depuis des années. Pour rappel, le titre mondial acquis dimanche à Coxyde a rapporté 55.000 euros à Niels Albert, de la part de son équipe BKCP-Powerplus. Sportfootmagazine.be, avec Belga