Les meilleurs coureurs des 26 participants sont restés ensemble pendant la moitié de la course jusqu'à ce que Meisen tente sa chance en solitaire. L'avance de l'Allemand n'a jamais dépassé les 10 secondes avant qu'Albert ne prenne les choses en mains. Au 7e des 11 tours prévus, le champion du monde bouchait le trou sur son équipier. Rob Peeters, Gerben de Knegt, Aurelien Duval et Dieter Vanthourenhout ne pouvaient suivre le tempo imposé par Albert. Lorsque Peeters et Duval parvenaient à réduire légèrement l'écart, Albert accélérait à nouveau dans l'avant-dernier tour, les empêchant ainsi de revenir. Peeters tentait de décrocher une place sur le podium dans le tour final, mais de Knegt et Duval le reprenaient à nouveau. Au sprint, le Néerlandais était plus rapide que Duval et Peeters prenant ainsi la troisième place. Devant, la victoire d'Albert et la seconde place de Meisen n'avaient plus été mises en danger. (DAVID STOCKMAN)

Les meilleurs coureurs des 26 participants sont restés ensemble pendant la moitié de la course jusqu'à ce que Meisen tente sa chance en solitaire. L'avance de l'Allemand n'a jamais dépassé les 10 secondes avant qu'Albert ne prenne les choses en mains. Au 7e des 11 tours prévus, le champion du monde bouchait le trou sur son équipier. Rob Peeters, Gerben de Knegt, Aurelien Duval et Dieter Vanthourenhout ne pouvaient suivre le tempo imposé par Albert. Lorsque Peeters et Duval parvenaient à réduire légèrement l'écart, Albert accélérait à nouveau dans l'avant-dernier tour, les empêchant ainsi de revenir. Peeters tentait de décrocher une place sur le podium dans le tour final, mais de Knegt et Duval le reprenaient à nouveau. Au sprint, le Néerlandais était plus rapide que Duval et Peeters prenant ainsi la troisième place. Devant, la victoire d'Albert et la seconde place de Meisen n'avaient plus été mises en danger. (DAVID STOCKMAN)