Wout van Aert a encore été l'un des hommes en vue lors de la 12e étape du Tour menant au sommet du col du Granon. A l'attaque dès le kilomètre 0 en compagnie de son éternel rival Mathieu van der Poel, le Belge s'est ensuite laissé décrocher pour aider Primoz Roglic à revenir dans le groupe avec Tadej Pogacar et Jonas Vingegaard avant de donner de derniers relais avant la dernière difficulté où le Danois allait renverser le Tour.

Après cette étape dantesque, il a connu un souci mécanique dans la descente du Granon. Un cyclotouriste interpelle le maillot vert pour lui dire qu'il y a du liquide qui sort de sa roue arrière. Van Aert lui répond que c'est normal puisque c'est une roue tubeless. Il demande alors une pompe et un Anglais lui en tend une en lui disant que c'est une légende. En repartant, après avoir regonflé son pneu, Van Aert dit donc à l'homme qui l'a dépanné: "J'ai quelque chose pour toi : enlève mon maillot vert, il est à toi".

Wout Van Aert, décidément, l'une des stars de ce Tour de France.

Wout van Aert a encore été l'un des hommes en vue lors de la 12e étape du Tour menant au sommet du col du Granon. A l'attaque dès le kilomètre 0 en compagnie de son éternel rival Mathieu van der Poel, le Belge s'est ensuite laissé décrocher pour aider Primoz Roglic à revenir dans le groupe avec Tadej Pogacar et Jonas Vingegaard avant de donner de derniers relais avant la dernière difficulté où le Danois allait renverser le Tour.Après cette étape dantesque, il a connu un souci mécanique dans la descente du Granon. Un cyclotouriste interpelle le maillot vert pour lui dire qu'il y a du liquide qui sort de sa roue arrière. Van Aert lui répond que c'est normal puisque c'est une roue tubeless. Il demande alors une pompe et un Anglais lui en tend une en lui disant que c'est une légende. En repartant, après avoir regonflé son pneu, Van Aert dit donc à l'homme qui l'a dépanné: "J'ai quelque chose pour toi : enlève mon maillot vert, il est à toi".Wout Van Aert, décidément, l'une des stars de ce Tour de France.