Wout van Aert n'a pas sprinté lors de la 21e et dernière étape du Tour de France sur les Champs-Élysées, dimanche. Il tenait à franchir la ligne d'arrivée avec ses équipiers et le maillot jaune Jonas Vingegaard.

"Est-ce que j'ai préféré faire cela parce que j'étais plus en sécurité en partageant ce moment de complicité que lors d'un sprint que j'aurais aussi pu perdre? C'est exact. On peut l'interpréter de cette façon", a répondu Van Aert. "Je dois admettre que c'était difficile de me ressourcer après ma victoire de samedi. Je ne voulais pas me focaliser sur le sprint et y porter à nouveau toute ma concentration. Franchir la ligne d'arrivée avec mes coéquipiers et le maillot jaune: ce moment était parfait. Nous avons profité de cet instant ensemble et je suis très heureux de ce choix. C'est très spécial et je vais le savourer pour le reste de ma vie."

"Ce maillot vert signifie beaucoup pour moi. Je suis très fier et très heureux de l'avoir gagné. Avec le maillot jaune de l'équipe. C'est un moment que je n'oublierai jamais. Ma femme est là, ainsi que mes parents, mes beaux-parents et mon petit garçon. Ce Tour a été précédé de longues semaines de préparation, de longues périodes loin de chez soi. Ils m'ont manqué. Maintenant je peux faire la fête avec eux", a conclu Van Aert.

Le 15e coureur belge à ramener le vert à Paris

Wout van Aert est devenu le 15e coureur belge à remporter le maillot vert du classement par points du Tour de France à l'issue de la 21e et dernière étape dimanche sur les Champs-Elysées à Paris. Un Belge n'avait plus remporté ce classement depuis Tom Boonen, il y a quinze ans, en 2007.

Le natif d'Herentals était déjà assuré de remporter le maillot vert au terme de la 17e étape mercredi. Avec 480 points, Van Aert bat ainsi le record de points établi par le Slovaque Peter Sagan en 2018 avec 477 points depuis l'apparition du nouveau barème de points en 2015. Jasper Philipsen (286), grâce à sa victoire sur les Champs-Élysées, dépasse Tadej Pogacar (250) aux deuxième et troisième place. 'WVA' offre ainsi un 20e maillot vert à la Belgique et devient le 15e coureur belge différent à remporter ce classement après Stan Ockers (1955 et 1956), Rik Van Looy (1963), Willy Planckaert (1966), Eddy Merckx (1969, 1971 et 1972), Walter Godefroot (1970), Herman Van Springel (1973), Patrick Sercu (1974), Rik Van Linden (1975), Freddy Maertens (1976, 1978, 1981), Rudy Pevenage (1980), Frank Hoste (1984), Eric Vanderaerden (1986), Eddy Planckaert (1988) et Tom Boonen (2007).

Wout van Aert n'a pas sprinté lors de la 21e et dernière étape du Tour de France sur les Champs-Élysées, dimanche. Il tenait à franchir la ligne d'arrivée avec ses équipiers et le maillot jaune Jonas Vingegaard. "Est-ce que j'ai préféré faire cela parce que j'étais plus en sécurité en partageant ce moment de complicité que lors d'un sprint que j'aurais aussi pu perdre? C'est exact. On peut l'interpréter de cette façon", a répondu Van Aert. "Je dois admettre que c'était difficile de me ressourcer après ma victoire de samedi. Je ne voulais pas me focaliser sur le sprint et y porter à nouveau toute ma concentration. Franchir la ligne d'arrivée avec mes coéquipiers et le maillot jaune: ce moment était parfait. Nous avons profité de cet instant ensemble et je suis très heureux de ce choix. C'est très spécial et je vais le savourer pour le reste de ma vie." "Ce maillot vert signifie beaucoup pour moi. Je suis très fier et très heureux de l'avoir gagné. Avec le maillot jaune de l'équipe. C'est un moment que je n'oublierai jamais. Ma femme est là, ainsi que mes parents, mes beaux-parents et mon petit garçon. Ce Tour a été précédé de longues semaines de préparation, de longues périodes loin de chez soi. Ils m'ont manqué. Maintenant je peux faire la fête avec eux", a conclu Van Aert. Wout van Aert est devenu le 15e coureur belge à remporter le maillot vert du classement par points du Tour de France à l'issue de la 21e et dernière étape dimanche sur les Champs-Elysées à Paris. Un Belge n'avait plus remporté ce classement depuis Tom Boonen, il y a quinze ans, en 2007. Le natif d'Herentals était déjà assuré de remporter le maillot vert au terme de la 17e étape mercredi. Avec 480 points, Van Aert bat ainsi le record de points établi par le Slovaque Peter Sagan en 2018 avec 477 points depuis l'apparition du nouveau barème de points en 2015. Jasper Philipsen (286), grâce à sa victoire sur les Champs-Élysées, dépasse Tadej Pogacar (250) aux deuxième et troisième place. 'WVA' offre ainsi un 20e maillot vert à la Belgique et devient le 15e coureur belge différent à remporter ce classement après Stan Ockers (1955 et 1956), Rik Van Looy (1963), Willy Planckaert (1966), Eddy Merckx (1969, 1971 et 1972), Walter Godefroot (1970), Herman Van Springel (1973), Patrick Sercu (1974), Rik Van Linden (1975), Freddy Maertens (1976, 1978, 1981), Rudy Pevenage (1980), Frank Hoste (1984), Eric Vanderaerden (1986), Eddy Planckaert (1988) et Tom Boonen (2007).