Le coureur de 22 ans s'est imposé à l'issue de 174 km courus sur des routes vallonnées proches de la frontière portugaise, en devançant sur le fil l'Argentin Maximiliano Richeze (Lampre), deuxième, et Gianni Meersman (Omega Pharma-Quick Step).

La journée a été très calme pour les favoris du classement général, avec pour la première fois depuis le départ samedi de Galice un maillot rouge qui ne change pas d'épaules.

Troisième mardi et très déçu, Matthews s'est vengé dès le lendemain en se montrant le plus rapide face à plusieurs ténors des arrivées groupées, comme l'Américain Tyler Farrar (Garmin, cinquième) ou le Norvégien Edvald Boasson Hagen (Sky, sixième). "Je suis juste ravi d'avoir fini le travail de l'équipe", a déclaré le vainqueur du jour au micro de la télévision espagnole. "Hier (mardi), ça n'a pas vraiment tourné comme on le souhaitait. C'est la course. Aujourd'hui, on a essayé à nouveau mais nos chances de réussir étaient supérieures, donc on a mis tous nos oeufs dans le même panier et on a remporté la victoire."

Sa joie a fait le malheur des cinq échappés du jour, repris pour les derniers à seulement quatre kilomètres de l'arrivée.

Partis au huitième kilomètre, l'Espagnol Antonio Piedra (Caja Rural), les Français Nicolas Edet (Cofidis) et Arnaud Courteille (FDJ.fr), Jurgen Van de Walle (Lotto) et le Colombien Winner Anacona (Lampre) ont compté plus de dix minutes d'avance avant que les équipes de sprinteurs ne se mettent à rouler.

A une dizaine de kilomètres de l'arrivée, alors que l'avance avait fondu autour d'une minute, Courteille a tenté de fausser compagnie aux autres échappés, suivi par Van de Walle. Mais les deux hommes ont été repris dans le final par le peloton conduit notamment par les Garmin, les Orica-GreenEdge et les Omega Pharma-Quickstep, et la tentative de l'Espagnol Pablo Urtasun à deux kilomètres a également échoué.

Ce jeudi, la 6e étape de 175 km pourrait à nouveau déboucher sur une arrivée au sprint. Elle conduira le peloton de Guijuelo à Caceres, en Extrémadure (ouest) et ne compte aucune difficulté notable.

Le coureur de 22 ans s'est imposé à l'issue de 174 km courus sur des routes vallonnées proches de la frontière portugaise, en devançant sur le fil l'Argentin Maximiliano Richeze (Lampre), deuxième, et Gianni Meersman (Omega Pharma-Quick Step). La journée a été très calme pour les favoris du classement général, avec pour la première fois depuis le départ samedi de Galice un maillot rouge qui ne change pas d'épaules. Troisième mardi et très déçu, Matthews s'est vengé dès le lendemain en se montrant le plus rapide face à plusieurs ténors des arrivées groupées, comme l'Américain Tyler Farrar (Garmin, cinquième) ou le Norvégien Edvald Boasson Hagen (Sky, sixième). "Je suis juste ravi d'avoir fini le travail de l'équipe", a déclaré le vainqueur du jour au micro de la télévision espagnole. "Hier (mardi), ça n'a pas vraiment tourné comme on le souhaitait. C'est la course. Aujourd'hui, on a essayé à nouveau mais nos chances de réussir étaient supérieures, donc on a mis tous nos oeufs dans le même panier et on a remporté la victoire." Sa joie a fait le malheur des cinq échappés du jour, repris pour les derniers à seulement quatre kilomètres de l'arrivée. Partis au huitième kilomètre, l'Espagnol Antonio Piedra (Caja Rural), les Français Nicolas Edet (Cofidis) et Arnaud Courteille (FDJ.fr), Jurgen Van de Walle (Lotto) et le Colombien Winner Anacona (Lampre) ont compté plus de dix minutes d'avance avant que les équipes de sprinteurs ne se mettent à rouler. A une dizaine de kilomètres de l'arrivée, alors que l'avance avait fondu autour d'une minute, Courteille a tenté de fausser compagnie aux autres échappés, suivi par Van de Walle. Mais les deux hommes ont été repris dans le final par le peloton conduit notamment par les Garmin, les Orica-GreenEdge et les Omega Pharma-Quickstep, et la tentative de l'Espagnol Pablo Urtasun à deux kilomètres a également échoué. Ce jeudi, la 6e étape de 175 km pourrait à nouveau déboucher sur une arrivée au sprint. Elle conduira le peloton de Guijuelo à Caceres, en Extrémadure (ouest) et ne compte aucune difficulté notable.