"Je suis très heureux, car j'avais remporté mes deux premières victoires dans des sprints massifs. Quand je peux faire la course comme aujourd'hui, c'est chouette, je suis très heureux" a réagi le jeune coureur de Lotto Soudal dans l'interview flash d'après-course.

Le Néerlandais Tom Dumoulin a initié l'action décisive en attaquant à 20 km de la ligne. Seuls cinq coureurs, dont De Lie, ont pu l'accompagner. "Une fois passée le dernier virage en tête, un objectif était atteint", a commenté De Lie. "J'ai ensuite roulé à fond jusqu'à l'arrivée et j'ai gagné, c'est super chouette. Je suis très heureux, c'était une journée très dure, avec beaucoup de montées.

" Preuve de la confiance de Lotto Soudal envers le coureur wallon, Thomas De Gendt et Philippe Gilbert ont travaillé pour lui durant la journée. "Ce sont deux grands coureurs. Ils ont roulé pour moi. C'est un peu incroyable, je n'ai que 20 ans..." "L'ambition c'était de gagner, soit avec moi soit avec Andreas Kron", a confié De Lie dans une vidéo publiée par Lotto Soudal.

"Thomas De Gendt a fait le boulot en tête du peloton et nos trois Allemands (Roger Kluge, Rüdiger Selig et Michael Schwarzmann, ndlr) nous ont bien protégés, avec Phil comme capitaine de route. Après, il y avait quatre fois la montée de Gulperberg. La course n'allait pas se gagner là, mais elle pouvait se perdre. Andreas et moi étions toujours bien positionnés, avec aussi Phil. Et dans le final, nous avons un peu changé la tactique, normalement ce n'était pas à moi de sortir avec un groupe. On s'est échappé à six et j'ai essayé de la jouer au mieux pour que ça arrive au sprint avec ce groupe-là et j'ai pu gagner." De Lie avait remporté le Trofeo Playa de Palma pour sa troisième course chez les pros et le Grand Prix Monseré.

"Je suis très heureux, car j'avais remporté mes deux premières victoires dans des sprints massifs. Quand je peux faire la course comme aujourd'hui, c'est chouette, je suis très heureux" a réagi le jeune coureur de Lotto Soudal dans l'interview flash d'après-course. Le Néerlandais Tom Dumoulin a initié l'action décisive en attaquant à 20 km de la ligne. Seuls cinq coureurs, dont De Lie, ont pu l'accompagner. "Une fois passée le dernier virage en tête, un objectif était atteint", a commenté De Lie. "J'ai ensuite roulé à fond jusqu'à l'arrivée et j'ai gagné, c'est super chouette. Je suis très heureux, c'était une journée très dure, avec beaucoup de montées." Preuve de la confiance de Lotto Soudal envers le coureur wallon, Thomas De Gendt et Philippe Gilbert ont travaillé pour lui durant la journée. "Ce sont deux grands coureurs. Ils ont roulé pour moi. C'est un peu incroyable, je n'ai que 20 ans..." "L'ambition c'était de gagner, soit avec moi soit avec Andreas Kron", a confié De Lie dans une vidéo publiée par Lotto Soudal. "Thomas De Gendt a fait le boulot en tête du peloton et nos trois Allemands (Roger Kluge, Rüdiger Selig et Michael Schwarzmann, ndlr) nous ont bien protégés, avec Phil comme capitaine de route. Après, il y avait quatre fois la montée de Gulperberg. La course n'allait pas se gagner là, mais elle pouvait se perdre. Andreas et moi étions toujours bien positionnés, avec aussi Phil. Et dans le final, nous avons un peu changé la tactique, normalement ce n'était pas à moi de sortir avec un groupe. On s'est échappé à six et j'ai essayé de la jouer au mieux pour que ça arrive au sprint avec ce groupe-là et j'ai pu gagner." De Lie avait remporté le Trofeo Playa de Palma pour sa troisième course chez les pros et le Grand Prix Monseré.