L'Alsacien s'est imposé en solitaire avec 1:12 d'avance sur l'Espagnol Oscar Freire, triple vainqueur de l'épreuve, qui a réglé le sprint pour la 2e place devant le Colombien Fabio Duarte et Pieter Serry. Greg Van Avermaet complète le top 5. Jelle Vanendert s'est classé 7e, Dries Devenyns 8e.

Voeckler a accéléré à une trentaine de kilomètres de l'arrivée pour aller chercher l'Autrichien Daniel Schorn, dernier rescapé de l'échappée matinale. Le Français n'a pas tardé à se retrouver seul en tête, et est allé au bout de son effort, son avance sur le groupe des poursuivants restant autour d'une minute.

"Cette Flèche Brabançonne me convient finalement bien", a déclaré le Français. "J'avais déjà été 5e, mais cette victoire, c'est évidemment encore mieux. Avec ces dangereuses chaussées mouillées, il a fallu être attentif toute la journée. Lorsque je suis parti en contre derrière l'échappé, j'ai d'abord espéré avoir le soutien de quelques coureurs. Cela n'a pas été le cas, j'y suis donc allé seul. Mon objectif a alors été d'avoir le plus vite possible une minute d'avance sur mes plus proches poursuivants. C'est une espèce de frontière qui joue sur le mental des adversaires. Cela a fonctionné, avec la suite que l'on connaît", a ajouté l'ancien champion de France.

"Cette seconde place n'est pas une déception", a quant à lui déclaré Freire. "Le coureur qui s'est montré le plus fort a gagné. Voeckler l'a prouvé en réalisant un beau solo. Si cette seconde place ouvre des perspectives pour l'Amstel Gold Race ce week-end ? Je ne vais pas nier que je suis en bonne condition. Mais d'autres coureurs, absents à la Flèche Brabançonne, prendront le départ de la classique néerlandaise", a ajouté l'Espagnol, 6e de l'Amstel Gold Race l'année dernière.

Thomas Voeckler succède à Philippe Gilbert au palmarès de l'épreuve. Le champion de Belgique a terminé 12e mercredi.

Voeckler est le troisième coureur français vainqueur de la Flèche Brabançonne, après Sylvain Chavanel (2008) et Anthony Geslin (2009).

Sportfootmagazine.be, avec Belga

L'Alsacien s'est imposé en solitaire avec 1:12 d'avance sur l'Espagnol Oscar Freire, triple vainqueur de l'épreuve, qui a réglé le sprint pour la 2e place devant le Colombien Fabio Duarte et Pieter Serry. Greg Van Avermaet complète le top 5. Jelle Vanendert s'est classé 7e, Dries Devenyns 8e. Voeckler a accéléré à une trentaine de kilomètres de l'arrivée pour aller chercher l'Autrichien Daniel Schorn, dernier rescapé de l'échappée matinale. Le Français n'a pas tardé à se retrouver seul en tête, et est allé au bout de son effort, son avance sur le groupe des poursuivants restant autour d'une minute. "Cette Flèche Brabançonne me convient finalement bien", a déclaré le Français. "J'avais déjà été 5e, mais cette victoire, c'est évidemment encore mieux. Avec ces dangereuses chaussées mouillées, il a fallu être attentif toute la journée. Lorsque je suis parti en contre derrière l'échappé, j'ai d'abord espéré avoir le soutien de quelques coureurs. Cela n'a pas été le cas, j'y suis donc allé seul. Mon objectif a alors été d'avoir le plus vite possible une minute d'avance sur mes plus proches poursuivants. C'est une espèce de frontière qui joue sur le mental des adversaires. Cela a fonctionné, avec la suite que l'on connaît", a ajouté l'ancien champion de France. "Cette seconde place n'est pas une déception", a quant à lui déclaré Freire. "Le coureur qui s'est montré le plus fort a gagné. Voeckler l'a prouvé en réalisant un beau solo. Si cette seconde place ouvre des perspectives pour l'Amstel Gold Race ce week-end ? Je ne vais pas nier que je suis en bonne condition. Mais d'autres coureurs, absents à la Flèche Brabançonne, prendront le départ de la classique néerlandaise", a ajouté l'Espagnol, 6e de l'Amstel Gold Race l'année dernière. Thomas Voeckler succède à Philippe Gilbert au palmarès de l'épreuve. Le champion de Belgique a terminé 12e mercredi. Voeckler est le troisième coureur français vainqueur de la Flèche Brabançonne, après Sylvain Chavanel (2008) et Anthony Geslin (2009). Sportfootmagazine.be, avec Belga