L'échappée du jour s'est formée sous l'impulsion du maillot vert Peter Sagan, de Steven Kruijswijk et de Sergio Paulinho. Les trois hommes sont sortis du peloton au km 35, et ont été rejoints une quinzaine de kilomètres plus loin par un groupe de huit coureurs, parmi lesquels Philippe Gilbert, les Espagnols Luis Leon Sanchez et Gorka Izaguirre et le Français Sandy Casar.

Le groupe de tête comptait un quart d'heure d'avance sur le peloton au moment de grimper le Mur de Péguère, le second col de 1e catégorie de la journée. Sanchez a été le premier à accélérer dans l'ascension du Mur de Péguère. Gilbert, Izaguirre, Casar et Sagan ont été les seuls à pouvoir suivre le rythme de l'Espagnol. C'est finalement Sandy Casar qui a basculé en tête, suivi de quelques secondes pour Izaguirre et Sagan. Gilbert et Sanchez passaient avec une vingtaine de secondes plus tard et les rejoignaient à 13 km de l'arrivée.

Sanchez accélérait à 11 km du finish. Personne ne réagissait dans le groupe de tête et le Murcien s'offrait en solitaire sa 4e victoire d'étape sur la Grande Boucle, la 120e d'un Espagnol sur le Tour. Sagan réglait le sprint pour la 2e place 49 secondes plus tard, devant Casar, Gilbert et Izaguirre.

Avec Belga

L'échappée du jour s'est formée sous l'impulsion du maillot vert Peter Sagan, de Steven Kruijswijk et de Sergio Paulinho. Les trois hommes sont sortis du peloton au km 35, et ont été rejoints une quinzaine de kilomètres plus loin par un groupe de huit coureurs, parmi lesquels Philippe Gilbert, les Espagnols Luis Leon Sanchez et Gorka Izaguirre et le Français Sandy Casar. Le groupe de tête comptait un quart d'heure d'avance sur le peloton au moment de grimper le Mur de Péguère, le second col de 1e catégorie de la journée. Sanchez a été le premier à accélérer dans l'ascension du Mur de Péguère. Gilbert, Izaguirre, Casar et Sagan ont été les seuls à pouvoir suivre le rythme de l'Espagnol. C'est finalement Sandy Casar qui a basculé en tête, suivi de quelques secondes pour Izaguirre et Sagan. Gilbert et Sanchez passaient avec une vingtaine de secondes plus tard et les rejoignaient à 13 km de l'arrivée. Sanchez accélérait à 11 km du finish. Personne ne réagissait dans le groupe de tête et le Murcien s'offrait en solitaire sa 4e victoire d'étape sur la Grande Boucle, la 120e d'un Espagnol sur le Tour. Sagan réglait le sprint pour la 2e place 49 secondes plus tard, devant Casar, Gilbert et Izaguirre. Avec Belga