"Ce n'est pas chouette", a regretté Van der Poel. "Mais je ne peux pas y changer grand-chose. C'était une longue journée pour moi et j'espérais que ça allait se calmer un peu. J'ai hésité à plusieurs reprises à me mettre sur le côté et abandonner, mais j'ai continué à rouler. Est-ce que j'ai aussi pensé à arrêter mercredi? Oui, mais je sais que si j'avais abandonné, j'aurais nourri des regrets ou plutôt j'aurais éprouvé un sentiment de dépit. J'ai toujours envie de continuer, mais si c'est toujours comme ça, je ne vais pas m'accrocher un jour de plus."

"Je vais donc continuer, peut-être que cela ira mieux. J'espère qu'il y aura une amélioration. D'un autre côté, si on lâche prise dans une étape plate, c'est que quelque chose ne fonctionne pas. Si je savais ce qui ne va pas, je pourrais tenter d'y faire face. Peut-être que l'entraînement en altitude avant le Tour a été trop lourd. Enfin, c est toujours facile de tirer des conclusions après coup. Je ne m'attendais pas à ce que ce soit aussi mauvais", a résumé Van der Poel.

"Ce n'est pas chouette", a regretté Van der Poel. "Mais je ne peux pas y changer grand-chose. C'était une longue journée pour moi et j'espérais que ça allait se calmer un peu. J'ai hésité à plusieurs reprises à me mettre sur le côté et abandonner, mais j'ai continué à rouler. Est-ce que j'ai aussi pensé à arrêter mercredi? Oui, mais je sais que si j'avais abandonné, j'aurais nourri des regrets ou plutôt j'aurais éprouvé un sentiment de dépit. J'ai toujours envie de continuer, mais si c'est toujours comme ça, je ne vais pas m'accrocher un jour de plus." "Je vais donc continuer, peut-être que cela ira mieux. J'espère qu'il y aura une amélioration. D'un autre côté, si on lâche prise dans une étape plate, c'est que quelque chose ne fonctionne pas. Si je savais ce qui ne va pas, je pourrais tenter d'y faire face. Peut-être que l'entraînement en altitude avant le Tour a été trop lourd. Enfin, c est toujours facile de tirer des conclusions après coup. Je ne m'attendais pas à ce que ce soit aussi mauvais", a résumé Van der Poel.