Cette 12e épreuve du WorldTour s'est jouée dans le 3e et dernière ascension du Mur de Huy au sommet duquel était jugé l'arrivée. Valverde a facilement devancé l'Irlandais Daniel Martin (Garmin-Sharp), 2e à 3 secondes, et le champion de Pologne Michal Kwiatkowski (Omega Pharma-Quick Step), 3e à 4 secondes.

Jelle Vandendert (Lotto-Belisol) a fini premier Belge, 6e à 6 secondes. Philippe Gilbert (BMC), qui restait sur deux succès consécutifs la semaine dernière à la Flèche Brabançonne et à l'Amstel Gold Race, a dû se contenter de la 10e position à 15 secondes.

A la veille de son 34e anniversaire, Valverde, qui signe son 2e succès dans la Flèche Wallonne après 2008, succède au palmarès à l'Espagnol Daniel Moreno.

Les deux derniers échappés d'un trio parti dès les premiers kilomètres, le Lituanien Ramunas Navardauskas (Garmin-Sharp) et Preben Van Hecke (Topsport Vlaanderen-Baloise) n'ont été repris par le peloton qu'à 12 km de l'arrivée peu avant la Côte d'Ereffe.

Une chute dans le groupe de tête à moins de 3 kilomètres de la fin a coûté cher à certains candidats à la victoire.

Cette 12e épreuve du WorldTour s'est jouée dans le 3e et dernière ascension du Mur de Huy au sommet duquel était jugé l'arrivée. Valverde a facilement devancé l'Irlandais Daniel Martin (Garmin-Sharp), 2e à 3 secondes, et le champion de Pologne Michal Kwiatkowski (Omega Pharma-Quick Step), 3e à 4 secondes. Jelle Vandendert (Lotto-Belisol) a fini premier Belge, 6e à 6 secondes. Philippe Gilbert (BMC), qui restait sur deux succès consécutifs la semaine dernière à la Flèche Brabançonne et à l'Amstel Gold Race, a dû se contenter de la 10e position à 15 secondes. A la veille de son 34e anniversaire, Valverde, qui signe son 2e succès dans la Flèche Wallonne après 2008, succède au palmarès à l'Espagnol Daniel Moreno. Les deux derniers échappés d'un trio parti dès les premiers kilomètres, le Lituanien Ramunas Navardauskas (Garmin-Sharp) et Preben Van Hecke (Topsport Vlaanderen-Baloise) n'ont été repris par le peloton qu'à 12 km de l'arrivée peu avant la Côte d'Ereffe. Une chute dans le groupe de tête à moins de 3 kilomètres de la fin a coûté cher à certains candidats à la victoire.