Remco Evenepoel monte sur le podium de ses premiers Mondiaux seniors un an après avoir décroché les titres européen et mondial du contre-la-montre et dans la course en ligne à Innsbruck. Passé professionnel en sautant la case espoirs, le jeune coureur belge, vainqueur de sa première classique WorldTour cet été à la Clasica San Sebastian, avait décroché fin juin la médaille de bronze des championnats de Belgique de contre-la-montre.

En août, il était devenu champion d'Europe du contre-la-montre à Alkmaar. Remco Evenepoel est le second Belge à monter sur le podium des Mondiaux du contre-la-montre après Victor Campenaerts, médaille de bronze l'année dernière. Campenaerts, champion d'Europe en 2017 et 2018 et détenteur du record de l'heure, avait signé le 3e temps au premier pointage de Thornton Watlass, après 16,7 km. Mais une chute et un problème mécanique ont ruiné ses chances de médaille. Il se classe 11e à 2:50 de Dennis.

Troisième Belge engagé, Yves Lampaert a aussi chuté. Il termine 48e à 13:16 du vainqueur. Yves Lampaert et Remco Evenepoel font aussi partie de la sélection belge pour la course en ligne qui aura lieu dimanche sur 285 km entre Leeds et Harrogate.