L'échappée matinale a été formée par Jelle Wallays (Cofidis), Fabio Van Den Bossche (Sport Vlaanderen Baloise), Stefan Bisseger (EF), Mathias Norsgaard (Movistar) et Mathijs Paasschens (Bingoal WB), rapidement rejoints par Nico Denz (DSM) et Hugo Houle (Astana).

Les sept échappées ont compté jusqu'13 minutes d'avance. Derrière, les Elegant-QuickStep avaient commencé à durcir la course dans le Molenberg, à une centaine de kilomètres de l'arrivée.

Le peloton s'est ensuite retrouvé avec un groupe d'une vingtaine de coureurs dans la deuxième ascension du Vieux Quaremont, déjà à la suite d'une accélération de van der Poel et Asgreen. Ce groupe explosait dans le Koppenberg une dizaine de bornes plus loin, sous l'impulsion du champion du mode Julan Alaphilippe.

Le Français revenait à hauteur du Suisse Stefan Bisseger, dernier rescapé de l'échappée. Le duo était rejoint par Tim Wellens (Lotto Soudal), Wout van Aert (Jumbo-Visa), Mathieu van der Poel (Alpecin-Fenix), Tom Pidcock (Ineos), Marco Haller (Bahrain Victorious), Anthony Turgis (Total Direct Energie) et Christophe Laporte (Cofidis). Un groupe avec les principaux outsiders (Tom Pidcock, Greg Van Avermaet, Florian Sénéchal, Tiesj Benoot, Tim Wellens, Florian Sénechal, Matteo Trentin) était alors à une quinzaine de secondes.

Asgreen a ensuite a accéléré à 27 km de l'arrivée. Seuls Mathieu van der Poel et Wout van Aert ont pu prendre la roue du Danois. Mathieu van der Poel a ensuite placé une accélération juste avant le sommet de la dernière montée du Vieux Quaremont, à 17 km de l'arrivée. Asgreen a pu suivre, pas van Aert, qui a fini par être repris par le groupe de poursuivants à 9 km de la ligne.

Le champion du Danemark et celui des Pays-Bas filaient ensemble vers la ligne d'arrivée. Van der Poel lançait son sprint à 250 m de la ligne mais calait sur la fin. Asgreen levait les bras au ciel pour la 8e fois de sa carrière et la seconde fois cette saison, lui qui avait enlevé l'E3 le 26 mars dernier à Harelbeke.

Le coureur de 26 ans est ainsi devenu le second vainqueur danois du Ronde après Rolf Sorensen, qui s'était imposé il y a 24 ans. Parti en contre, Greg Van Avermaet a battu Jaspr Stuyven dans un sprint à deux pour la 3e place. Sep Vanmarcke complète le top 5, tandis que Wout van Aert termine 6e.

Portrait en bref de Kasper Asgreen, vainqueur dimanche de la 105e édition du Tour des Flandres:

Nom : Asgreen

Prénom : Kasper

Date de naissance : 8 février 1995 (26 ans)

Lieu de naissance : Kolding (Dan)

Nationalité : Danois

Taille : 1m92

Poids : 75 kg

Pro depuis 2018 Équipe : Deceuninck - Quick-Step (2018-2021)

Palmarès: 2016: Championnat du Danemark contre-la-montre espoirs

2017: Championnat d'Europe contre-la-montre espoirs, Championnat du Danemark contre-la-montre espoirs

8 victoires chez les pros:

2019: 3 victoires : étape du Tour de Californie, Championnat du Danemark contre-la-montre, étape du Tour d'Allemagne - 2e du Tour des Flandres, 3e Tour de Californie, 2e Championnat du Danemark, 2e Championnat d'Europe du contre-la-montre

2020: 3 victoires : Kuurne-Bruxelles-Kuurne, Championnat du Danemark, Championnat du Danemark contre-la-montre - 6e Championnat du monde contre-la-montre, 11e Gand-Wevelgem, 13e Tour des Flandres, 9e Trois Jours La Panne-Coxyde

2021: 2 victoires : E3 Harelbeke, Tour des Flandres

Classement du 105e Tour des Flandres (WorldTour) disputé dimanche sur 254,3 km entre anvers et Audenarde:

1. Kasper Asgreen (Dan/Elegant - Quick-Step) , les 254,3 km en 6h02:01

2. Mathieu van der Poel (P-B) m.t.

3. Greg Van Avermaet (Bel) à 0:25

4. Jasper Stuyven (Bel) 0:50

5. Sep Vanmarcke (Bel)

6. Wout van Aert (Bel)

7. Gianni Vermeersch (Bel)

8. Florian Sénéchal (Fra)

9. Anthony Turgis (Fra)

10. Dylan van Baarle (P-B)

L'échappée matinale a été formée par Jelle Wallays (Cofidis), Fabio Van Den Bossche (Sport Vlaanderen Baloise), Stefan Bisseger (EF), Mathias Norsgaard (Movistar) et Mathijs Paasschens (Bingoal WB), rapidement rejoints par Nico Denz (DSM) et Hugo Houle (Astana). Les sept échappées ont compté jusqu'13 minutes d'avance. Derrière, les Elegant-QuickStep avaient commencé à durcir la course dans le Molenberg, à une centaine de kilomètres de l'arrivée. Le peloton s'est ensuite retrouvé avec un groupe d'une vingtaine de coureurs dans la deuxième ascension du Vieux Quaremont, déjà à la suite d'une accélération de van der Poel et Asgreen. Ce groupe explosait dans le Koppenberg une dizaine de bornes plus loin, sous l'impulsion du champion du mode Julan Alaphilippe. Le Français revenait à hauteur du Suisse Stefan Bisseger, dernier rescapé de l'échappée. Le duo était rejoint par Tim Wellens (Lotto Soudal), Wout van Aert (Jumbo-Visa), Mathieu van der Poel (Alpecin-Fenix), Tom Pidcock (Ineos), Marco Haller (Bahrain Victorious), Anthony Turgis (Total Direct Energie) et Christophe Laporte (Cofidis). Un groupe avec les principaux outsiders (Tom Pidcock, Greg Van Avermaet, Florian Sénéchal, Tiesj Benoot, Tim Wellens, Florian Sénechal, Matteo Trentin) était alors à une quinzaine de secondes. Asgreen a ensuite a accéléré à 27 km de l'arrivée. Seuls Mathieu van der Poel et Wout van Aert ont pu prendre la roue du Danois. Mathieu van der Poel a ensuite placé une accélération juste avant le sommet de la dernière montée du Vieux Quaremont, à 17 km de l'arrivée. Asgreen a pu suivre, pas van Aert, qui a fini par être repris par le groupe de poursuivants à 9 km de la ligne. Le champion du Danemark et celui des Pays-Bas filaient ensemble vers la ligne d'arrivée. Van der Poel lançait son sprint à 250 m de la ligne mais calait sur la fin. Asgreen levait les bras au ciel pour la 8e fois de sa carrière et la seconde fois cette saison, lui qui avait enlevé l'E3 le 26 mars dernier à Harelbeke. Le coureur de 26 ans est ainsi devenu le second vainqueur danois du Ronde après Rolf Sorensen, qui s'était imposé il y a 24 ans. Parti en contre, Greg Van Avermaet a battu Jaspr Stuyven dans un sprint à deux pour la 3e place. Sep Vanmarcke complète le top 5, tandis que Wout van Aert termine 6e.