Le leader de l'équipe Omega Pharma-Quick Step, qui avait déjà connu pas mal de soucis en ce début de saison, a été touché à la hanche. Il a été contraint de renoncer et été conduit à l'hôpital de Roulers.

Le leader de l'équipe Omega Pharma-Quick Step, avait déjà connu pas mal de soucis physiques en ce début de saison, tombant et abandonnant le week-end dernier lors de Gand-Wevelgem. "Le médecin de la course a constaté une forte contusion à la hanche", a déclaré le manager de l'équipe Patrick Lefevere. "Il a été transporté à l'hôpital de Roulers où son père est déjà parti. Je n'ai pas d'autres nouvelles. La poisse ne semble pas lâcher Tom Boonen. C'est surtout mentalement un coup très dur pour lui. Paris-Roubaix est-il aussi compromis ? Je ne peux pas encore donner de réponse. Attendons de connaître les blessures exactes de Tom. C'est une catastrophe pour l'équipe, mais surtout pour Tom Boonen qui a déjà tellement enduré cette année. Il faut maintenant mettre fin à ces coups du sort."


Le leader de l'équipe Omega Pharma-Quick Step, qui avait déjà connu pas mal de soucis en ce début de saison, a été touché à la hanche. Il a été contraint de renoncer et été conduit à l'hôpital de Roulers. Le leader de l'équipe Omega Pharma-Quick Step, avait déjà connu pas mal de soucis physiques en ce début de saison, tombant et abandonnant le week-end dernier lors de Gand-Wevelgem. "Le médecin de la course a constaté une forte contusion à la hanche", a déclaré le manager de l'équipe Patrick Lefevere. "Il a été transporté à l'hôpital de Roulers où son père est déjà parti. Je n'ai pas d'autres nouvelles. La poisse ne semble pas lâcher Tom Boonen. C'est surtout mentalement un coup très dur pour lui. Paris-Roubaix est-il aussi compromis ? Je ne peux pas encore donner de réponse. Attendons de connaître les blessures exactes de Tom. C'est une catastrophe pour l'équipe, mais surtout pour Tom Boonen qui a déjà tellement enduré cette année. Il faut maintenant mettre fin à ces coups du sort."