Le Bruxellois a devancé les Italiens Giacomo Nizzolo (Radioshack) et Danilo Napolitano (Accent Jobs-Wanty). Il s'agit du 3e succès belge consécutif après celles de Tom Boonen dimanche à Engis, et de Greg Van Avermaet lundi à Bastogne. Dehaes a remporté son 5e bouquet de la saison. Les précédents le furent au Trophée de Palma de Majorque (1.1), la Handzame Classic (1.1), Hal-Ingooigem (1.1) et le GP Dubois (nat).

Le Russe Alexandr Kolobnev (Katusha), leader depuis sa victoire dans la première étape samedi à Eupen, a conservé le maillot jaune. Il devance toujours de 6 secondes le Français Anthony Geslin (FDJ). Le champion de Belgique Stijn Devolder est 3e à 18 secondes.

Dans la dernière difficulté du jour, la côte de Ittre, à 8km de Clabecq, l'Italien Marco Marcato (Vacansoleil) a placé une solide accélération et seuls l'Allemand Paul Martens (Belkin) et Kolobnev réussirent à le suivre.

Là encore tout rentra dans l'ordre alors qu'il restait un peu plus de 5 km de course.

Avant cela, et comme la veille, le Brainois Christophe Prémont (Crélan-Euphony) s'est signalé aux avant-postes.

Accompagné d'Alexandre Pichot, Jérôme Gilbert et Ludwig De Winter furent les attaquants du jour. D'abord accompagnés par Jan Ghyselinck et Tim Declercq, ceux-ci durent les laisser filer car trop dangereux au classement, le peloton ne les laissait pas prendre leurs distances'avance. Réduits à quatre les échappés comptèrent un quart d'heure d'avance.

Mais les deux formations belges du World Tour Lotto-Belisol et Omega Pharma-Quick.Step assurèrent le tempo et assurèrent la jonction.

"Je suis à nouveau coureur grâce à l'équipe et Paul Van den Bosch"

C'est grâce à l'équipe Lotto-Belisol et mon entraîneur Paul Van den Bosch que je suis à nouveau coureur", a déclaré Kenny Dehaes mardi après sa victoire dans la 4e étape du Tour de Wallonie à Clabecq. Dehaes, 28 ans, a fait il y a cinq ans des débuts remarqués dans le peloton professionnel avec une victoire d'étape aux Quatre Jours de Dunkerque et au Tour de Belgique. Ce qui lui a permis de décrocher de l'embauche chez Katusha, où son contrat a été rompu après une demi-saison seulement. Il a ensuite rejoint Lotto.

"Katusha était une erreur. Chez Lotto, je reçois un schéma d'entraînement différent et l'équipe m'a donné le temps de me développer dans le calme, en travaillant pour Gilbert et Greipel, jusqu'à cette année où j'ai pu disputer un premier Grand Tour avec le Giro. Ajoutez à cela le Tour de Suisse, et c'est un grand pas en avant que j'ai effectué. Les succès se sont enchaînés. Greipel sur les courses de prestige et moi sur les courses de moindre envergure, ça me semble un bon deal et c'est la raison pour laquelle j'ai prolongé pour deux saisons chez Lotto-Belisol."

"Aujourd'hui, je dois mon succès à l'équipe. Personne ne voulait travailler quand les quatre échappés ont compté un quart d'heure d'avance. Jurgen Van de Walle a alors pris les commandes du peloton."

Classement de la 4e étape du 40e Tour de Wallonie (cat. 2.HC), mardi, 197,1 km entre Andenne et Clabecq:

1. Kenny Dehaes (Lotto-Belisol) les 197,1 km en 4h57:15

2. Giacomo Nizzolo (Ita)

3. Danilo Napolitano (Ita)

4. Raymond Kreder (P-B); 5. Romain Feillu (Fra); 6. Davide Appollonio (Ita); 7. Michael Van Staeyen; 8. Luca Paolini (Ita); 9. Olivier Chevalier; 10. Nico Sijmens; 11. Laurent Pichon (Fra); 12. Tom Van Asbroeck; 13. Tony Hurel (Fra); 14. Laurens De Vreese; 15. Antoine Demoitie; 16. Jean-Pierre Drucker (Lux); 17. Edwig Cammaerts; 18. Marco Marcato (Ita); 19. Tom Boonen; 20. Daniel Oss (Ita); 21. Lloyd Mondory (Fra); 22. Boris Vallee; 23. Laurent Evrard; 24. Jonas Van Genechten; 25. Maxime Vantomme; 26. Greg Van Avermaet; 27. Jetse Bol (P-B); 28. Gilles Devillers; 29. Paul Martens (All); 30. Tom Dernies; 31. Björn Thurau (All); 32. Anthony Geslin (Fra); 33. Angelo Tulik (Fra); 34. Yoann Offredo (Fra); 35. Klaas Lodewyck; 36. Boris Dron; 37. Gert Dockx; 38. Julien Berard (Fra); 39. Alexandr Kolobnev (Rus); 40. Dries Devenyns; 41. Tim Wellens; 42. Jelle Vanendert; 43. Thomas Degand... 46. Yannick Eijssen; 49. Pieter Serry; 51. Gregory Habeaux; 52. Jan Ghyselinck; 53. Stijn Devolder; 54. Nick Nuyens; 55. Klaas Sys; 58. Frederik Veuchelen; 61. Tim Declercq; 63. Romain Zingle; 64. Kristof Vandewalle; 66. Ben Hermans; 68. Nikolas Maes; 71. Stijn Vandenbergh 0:29; 73. Pieter Vanspeybrouck 2:41; 78. Kevin Van Melsen; 81. Serge De Wortelaer; 86. Tyler Farrar (USA); 97. Loic Pestiaux; 102. Sebastien Delfosse; 103. Maxime Anciaux; 104. Jérôme Kerf 6:04; 105. Florent Mottet; 106. Jens Debusschere 6:44; 107. Jurgen Van de Walle; 109. Stijn Steels; 110. Jelle Wallays; 111. Jérôme Gilbert; 113. Ludwig De Winter; 114. Willem Wauters; 115. Quentin Bertholet; 116. Christophe Prémont 7:53

Abandon: Pim Ligthart (P-B)

Le Bruxellois a devancé les Italiens Giacomo Nizzolo (Radioshack) et Danilo Napolitano (Accent Jobs-Wanty). Il s'agit du 3e succès belge consécutif après celles de Tom Boonen dimanche à Engis, et de Greg Van Avermaet lundi à Bastogne. Dehaes a remporté son 5e bouquet de la saison. Les précédents le furent au Trophée de Palma de Majorque (1.1), la Handzame Classic (1.1), Hal-Ingooigem (1.1) et le GP Dubois (nat). Le Russe Alexandr Kolobnev (Katusha), leader depuis sa victoire dans la première étape samedi à Eupen, a conservé le maillot jaune. Il devance toujours de 6 secondes le Français Anthony Geslin (FDJ). Le champion de Belgique Stijn Devolder est 3e à 18 secondes. Dans la dernière difficulté du jour, la côte de Ittre, à 8km de Clabecq, l'Italien Marco Marcato (Vacansoleil) a placé une solide accélération et seuls l'Allemand Paul Martens (Belkin) et Kolobnev réussirent à le suivre. Là encore tout rentra dans l'ordre alors qu'il restait un peu plus de 5 km de course. Avant cela, et comme la veille, le Brainois Christophe Prémont (Crélan-Euphony) s'est signalé aux avant-postes. Accompagné d'Alexandre Pichot, Jérôme Gilbert et Ludwig De Winter furent les attaquants du jour. D'abord accompagnés par Jan Ghyselinck et Tim Declercq, ceux-ci durent les laisser filer car trop dangereux au classement, le peloton ne les laissait pas prendre leurs distances'avance. Réduits à quatre les échappés comptèrent un quart d'heure d'avance. Mais les deux formations belges du World Tour Lotto-Belisol et Omega Pharma-Quick.Step assurèrent le tempo et assurèrent la jonction. "Je suis à nouveau coureur grâce à l'équipe et Paul Van den Bosch"C'est grâce à l'équipe Lotto-Belisol et mon entraîneur Paul Van den Bosch que je suis à nouveau coureur", a déclaré Kenny Dehaes mardi après sa victoire dans la 4e étape du Tour de Wallonie à Clabecq. Dehaes, 28 ans, a fait il y a cinq ans des débuts remarqués dans le peloton professionnel avec une victoire d'étape aux Quatre Jours de Dunkerque et au Tour de Belgique. Ce qui lui a permis de décrocher de l'embauche chez Katusha, où son contrat a été rompu après une demi-saison seulement. Il a ensuite rejoint Lotto. "Katusha était une erreur. Chez Lotto, je reçois un schéma d'entraînement différent et l'équipe m'a donné le temps de me développer dans le calme, en travaillant pour Gilbert et Greipel, jusqu'à cette année où j'ai pu disputer un premier Grand Tour avec le Giro. Ajoutez à cela le Tour de Suisse, et c'est un grand pas en avant que j'ai effectué. Les succès se sont enchaînés. Greipel sur les courses de prestige et moi sur les courses de moindre envergure, ça me semble un bon deal et c'est la raison pour laquelle j'ai prolongé pour deux saisons chez Lotto-Belisol." "Aujourd'hui, je dois mon succès à l'équipe. Personne ne voulait travailler quand les quatre échappés ont compté un quart d'heure d'avance. Jurgen Van de Walle a alors pris les commandes du peloton."