Ballerini, Rojas et Oliveira figuraient dans l'échappée du jour. Rejoints à 3 km de l'arrivée par le Danois Mattias Skjelmose Jensen (Trek-Segafredo), le troisième du général parti sur la côte du Barrage du Ry de Rome (5,3 km à 3,1 pour-cent), ils ont résisté au retour du peloton pour se disputer la victoire au sprint, où Ballerini s'est offert la 9e victoire de sa carrière, la première depuis son succès au Circuit Het Nieuwsblad 2021.

Mercredi, la 5e et dernière étape se disputera entre Le Roeulx et Chapelle-lez-Herlaimont (214,8 km), où l'on connaitra le nom du successeur de l'Américain Quinn Simmons, vainqueur final l'an passé.

Ballerini, Rojas et Oliveira figuraient dans l'échappée du jour. Rejoints à 3 km de l'arrivée par le Danois Mattias Skjelmose Jensen (Trek-Segafredo), le troisième du général parti sur la côte du Barrage du Ry de Rome (5,3 km à 3,1 pour-cent), ils ont résisté au retour du peloton pour se disputer la victoire au sprint, où Ballerini s'est offert la 9e victoire de sa carrière, la première depuis son succès au Circuit Het Nieuwsblad 2021. Mercredi, la 5e et dernière étape se disputera entre Le Roeulx et Chapelle-lez-Herlaimont (214,8 km), où l'on connaitra le nom du successeur de l'Américain Quinn Simmons, vainqueur final l'an passé.