Remco Evenepoel a réalisé son objectif de remporter la 8e et dernière étape du Tour de Suisse cycliste (WorldTour) disputée dimanche contre-la-montre. Le coureur de la Quick Step-Alpha Vinyl a devancé le Britannique Geraint Thomas de trois secondes à l'issue des 25,6 km courus à Vaduz au Liechtenstein.

Le coureur d'INEOS-Grenadier, 2e de la course en 2015, est devenu le premier vainqueur britannique du Tour de Suisse. Le Gallois a réussi à détrôner dans cette dernière étape le leader colombien Sergio Higuita (BORA-hansgrohe), qui possédait deux secondes d'avance au départ. Il lui a repris 1:14 dimanche. Le grimpeur de la BORA-hansgrohe a réussi à conserver la deuxième place finale à 1:12 de Thomas, quatre secondes devant le Danois Jakob Fuglsang (Israel-Premier Tech) qui monte sur la 3e marche finale du podium comme l'an dernier.

Avant l'entrée en lice des ténors du classement général, l'Espagnol Daniel Felipe Martinez, le Luxembourgeois Bob Jungels, l'Allemand Maximilian Schachmann, Remco Evenepoel et le Suisse Stefan Küng avaient signé les meilleurs temps intermédiaires. Le Néerlandais Dylan Van Baarle a longtemps possédé le meilleur temps (il finira 10e) avant l'arrivée de Remco Evenepoel, qui l'a devancé de 1:05 au terme d'une bonne deuxième moitié de course.

Evenepoel allait devancer finalement de 3 secondes Thomas et de 10 secondes Küng. Remco Evenepoel, qui avait avoué avant le départ de la course suisse avoir des ambitions au classement général, n'a pas résisté comme il l'aurait souhaité dans les étapes de montagne.

Son succès dominical lui a permis de remonter de la 13e à la 11e place du classement final. Premier Belge, il termine à 4:04 du lauréat gallois. Geraint Thomas succède au palmarès à l'Equatorien Richard Carapaz qui avait devancé dans l'ordre en 2021 le Colombien Rigoberto Uran et Fuglsang.

Remco Evenepoel a réalisé son objectif de remporter la 8e et dernière étape du Tour de Suisse cycliste (WorldTour) disputée dimanche contre-la-montre. Le coureur de la Quick Step-Alpha Vinyl a devancé le Britannique Geraint Thomas de trois secondes à l'issue des 25,6 km courus à Vaduz au Liechtenstein. Le coureur d'INEOS-Grenadier, 2e de la course en 2015, est devenu le premier vainqueur britannique du Tour de Suisse. Le Gallois a réussi à détrôner dans cette dernière étape le leader colombien Sergio Higuita (BORA-hansgrohe), qui possédait deux secondes d'avance au départ. Il lui a repris 1:14 dimanche. Le grimpeur de la BORA-hansgrohe a réussi à conserver la deuxième place finale à 1:12 de Thomas, quatre secondes devant le Danois Jakob Fuglsang (Israel-Premier Tech) qui monte sur la 3e marche finale du podium comme l'an dernier. Avant l'entrée en lice des ténors du classement général, l'Espagnol Daniel Felipe Martinez, le Luxembourgeois Bob Jungels, l'Allemand Maximilian Schachmann, Remco Evenepoel et le Suisse Stefan Küng avaient signé les meilleurs temps intermédiaires. Le Néerlandais Dylan Van Baarle a longtemps possédé le meilleur temps (il finira 10e) avant l'arrivée de Remco Evenepoel, qui l'a devancé de 1:05 au terme d'une bonne deuxième moitié de course. Evenepoel allait devancer finalement de 3 secondes Thomas et de 10 secondes Küng. Remco Evenepoel, qui avait avoué avant le départ de la course suisse avoir des ambitions au classement général, n'a pas résisté comme il l'aurait souhaité dans les étapes de montagne. Son succès dominical lui a permis de remonter de la 13e à la 11e place du classement final. Premier Belge, il termine à 4:04 du lauréat gallois. Geraint Thomas succède au palmarès à l'Equatorien Richard Carapaz qui avait devancé dans l'ordre en 2021 le Colombien Rigoberto Uran et Fuglsang.