Selon l'hôpital, une tentative sera faite jeudi pour sortir Jakobsen (23 ans) de son coma artificiel. Un prochain communiqué sera diffusé par l'hôpital jeudi après-midi vers 14 heures.

Jakobsen a été poussé dans les barrières par son compatriote Dylan Groenewegen alors que les deux coureurs se disputaient la victoire. Projeté par-dessus celles-ci à hauteur de la ligne d'arrivée, l'infortuné sprinter de l'équipe belge Deceuninck-Quick Step a été blessé au visage et au crâne mais ne souffre pas de lésion cérébrale. Son état était jugé sérieux mais stable.

Patrick Lefevere, le manager de Deceuninck-Quick Step, a déclaré jeudi matin sur Radio 2 que Jakobsen "s'est cassé tous les os du visage (...) Nous continuons à prier pour qu'il survive".

Selon les médias polonais, les médecins ont précisé que Jakobsen connaissait des difficultés respiratoires liées à ses blessures autour de sa poitrine.

Un officiel a été violemment heurté dans la chute et a dû être hospitalisé. Touché à la tête, il a repris conscience et est maintenant dans un état stable, ont fait savoir les organisateurs de la course.

Selon l'hôpital, une tentative sera faite jeudi pour sortir Jakobsen (23 ans) de son coma artificiel. Un prochain communiqué sera diffusé par l'hôpital jeudi après-midi vers 14 heures. Jakobsen a été poussé dans les barrières par son compatriote Dylan Groenewegen alors que les deux coureurs se disputaient la victoire. Projeté par-dessus celles-ci à hauteur de la ligne d'arrivée, l'infortuné sprinter de l'équipe belge Deceuninck-Quick Step a été blessé au visage et au crâne mais ne souffre pas de lésion cérébrale. Son état était jugé sérieux mais stable. Patrick Lefevere, le manager de Deceuninck-Quick Step, a déclaré jeudi matin sur Radio 2 que Jakobsen "s'est cassé tous les os du visage (...) Nous continuons à prier pour qu'il survive". Selon les médias polonais, les médecins ont précisé que Jakobsen connaissait des difficultés respiratoires liées à ses blessures autour de sa poitrine. Un officiel a été violemment heurté dans la chute et a dû être hospitalisé. Touché à la tête, il a repris conscience et est maintenant dans un état stable, ont fait savoir les organisateurs de la course.